Organisateur : Toro Club Istréen

Trophée de l’Avenir, Finale du Trophée de la ville d’Istres

Délégué de la FFCC : Jean Ravoux – Président de Course : Philippe Gibert

Raseteurs droitiers : Clarion C., Marquier M., Martinez D., Maurel D. et Moutet D.

Raseteurs gauchers : Anane M., Boyer F., Fouad E., Ferriol J. et Solera.

Tourneurs : Dumas, Levy et Sagnier

 

Palmarès :

Meilleur raseteur Trophée de la ville d’Istres : Martinez D.

Meilleur animateur de la finale : Clarion C.

Meilleur taureau de la finale : Oberoun de la manade Félix

 

Remplissage de l’arène : ½ arènes

Pour cette finale du Trophée de la ville d’Istres la capélado était animée par la Péña « Los Marineros » d’Aigues Mortes et les gardians de la manade Agu. Le plateau des tenues blanches était prometteur, et nous n’avons pas été déçus. Oberoun de Félix a été impérial dans ces grandes arènes.

1) Moineau (437) de la manade Richebois :

Le taureau est bien là, il surveille tous les départs collé aux planches. Il est disponible aux rasets bien consentis. Difficile de l’approcher, il domine les hommes. Moutet, Maurel et Ferriol sont ceux qui en tirent le meilleur. Bon premier, il récolte 4 fois Carmen et retour en n’ayant perdu que ses glands.

2) Elégant (637) de la manade Lautier :

Il change fréquemment de terrain et se protège ainsi. Dans les séries que les hommes lui imposent il est bien présent et reçoit les honneurs (3 fois). Il répond aux rasets avec vivacité et vient aux planches cornes en avant. Moutet lui arrache son deuxième gland sur la trompette et il rentre avec le reste et la musique.

3) Oberoun (615) de la manade Félix :

Par son placement et sa vista le taureau a été impérial. Quand il se rapproche des planches il prend des séries et entend la musique (3 fois). Les hommes sont impuissants et dans les gradins il y a quelques murmures. Clarion est son principal adversaire, et nous sert de beaux rasets. Le taureau rentre tous ses attributs en musique et les applaudissements.

4) Moka (342) de la manade la Galère:

D’entrée les hommes s’en donnent à coeur joie. En 3 mn on attaque les ficelles, Ferriol et Martinez se sont partagé les principaux attributs. Il fait pourtant de belles poursuites et hausse la tête aux planches. Mais avant la 9ème minute Clarion lui lève sa 2ème ficelle et retour au toril en musique.

5) Riquet (605) de la manade Ribaud :

Les hommes ne lui ont laissé aucun repos, Il a pris beaucoup de rasets qu’il a honoré avec vaillance. Maurel, Martinez et Moutet ont été les plus travailleurs, mais c’est Boyer qui récolte sa première ficelle. Il rentre avec sa seconde en musique qu’il avait déjà entendu 2 fois en course.

6) Pharaon (370) de la manade F. Mailhan:

A peine 2 mn est les ficelles sont accessibles. Arrivé à ce niveau-là les rasets s’espacent. La course pour le trophée est terminée. Clarion en parfait animateur lui lève sa première ficelle à la 13eme mn et la seconde rentre avec la musique et les applaudissements.

Alain Poussel

 

IMG_1240

IMG_1254

IMG_1260

IMG_1265

IMG_1281

IMG_1283

IMG_1291

IMG_1315

IMG_1320

IMG_1324

IMG_1331

IMG_1343

IMG_1355

IMG_1372

IMG_1383

IMG_1390

IMG_1393

IMG_1397

IMG_1401

IMG_1417

IMG_1427

IMG_1443

IMG_1444

IMG_1454

IMG_1462

IMG_1479

IMG_1501

IMG_1505

IMG_1506

IMG_1510

IMG_1538

IMG_1573

IMG_1587

IMG_1592

IMG_1602

IMG_1613

IMG_1666

IMG_1670

IMG_1687

IMG_1708