Organisateur : Toro Club Istréen Paul Ricard Istréen

Président de course : Claude Chevalier

Délégué : Roger Mouiren

Course à l’Avenir – Groupe 2

Raseteurs :

Jérémy Ciacchini, Emmanuel Jodar, Mathieu Marquier, Damien Martinez, Damien Moutet et Thomas Roig pour les droitiers.

Farid Aliaoui, Mehdi Anane, Joffrey Ferriol et Smaïn Zbiri pour les gauchers.

Tourneurs: Emile Lieballe, Jean-François et Gérald Sagnier.

 

Une bonne course sur les bords de l’Etang de Berre

 

Fausto et Moutet reconnus

 

Dans le grand cercle parfait des arènes d’Istres, les biòu ont eu quelques fois du mal à trouver leur coin. Néanmoins, le choix, en partie au dernier moment, pour cause de fièvre catarrhale, a été payant : tous les taureaux ont répondu présents. C’est Fausto qui a été désigné le meilleur de la course. Côté blancs (Aliaoui, Anane, Ciacchini, Ferriol, Jodar, Marquier, Martinez, Moutet, Roig et Zbiri) dans une bonne équipe et une bonne ambiance, l’animateur de la course a été Moutet, il l’a été tout au long de la course, soutenu en 1ère partie par Marquier et en 2ème partie par Aliaoui. Ce cocktail de noirs et de blancs a pris et nous a offert une course rythmée et agréable.

Timon (830) de la Galère entame bien l’après-midi. Rapide, il vient bien quand l’homme approche, donne un coup de tête au crochet et suit jusqu’aux planches le blanc, Carmen sur 2 séries engagées. La 1ère ficelle pour Ciacchini et la 2ème à 9 mn pour Moutet. Entre en musique.

Coué (421) de Chauvet a du mal à trouver son coin. Toujours dans le déplacement, les tenues blanches n’arrivent pas à l’atteindre. 8 mn pour faire tomber le ruban et les pompons. Encore dans la mobilité pour les ficelles, il fait courir les crochets et les fait voler sur son coup de tête. A la trompette Moutet récolte la 1ère ficelle et rentre la 2ème avec Carmen.

Vercors (746) de Richebois se retrouve rapidement dans le cercle, mais son tangage des cornes et surtout sa vitesse et ses anticipations posent des difficultés aux blancs. 8  mn pour arriver aux ficelles malgré le travail. Pour les pelotes, les raseteurs lèvent le pied, le biòu prend le pas, domine la plage et les garde à son retour en musique.

Carabin (745) de Ribaud met 2 mn pour être à l’aise dans le cercle. Capable de taper derrière le blanc avec Bizet, il se disperse aux début des ficelles puis revient dans la course, accepte des séries, cède sa 1ère ficelle à la 11ème mn et rentre la 2ème avec Carmen.

Donovan (858) de Gillet répond bien aux sollicitations et suit derrière les planches Ciacchini. Cela lui donne de l’assurance et trouve sa place au centre puis revient vers les barrières. Il accepte l’approche de tous les crochets tapant quand le fer est insistant. La 1ère ficelle pour Aliaoui, la 2ème au toril en musique.

Fausto (916) de la Galère sait se défendre par des séries appréciées par le disque et quand il le faut conclure en tapant la planche mettant en danger en particulier 2 fois Ciacchini. Gros défenseur, son 2ème gland n’est récolté qu’à la 11ème mn. Il rentre ses pelotes en musique.

Rémi Honoré

 

IMG_4551

IMG_4562

IMG_4565

IMG_4599

IMG_4621

 

IMG_4687

IMG_4692

IMG_4730

IMG_4738

IMG_4749

IMG_4806

IMG_4808

IMG_4817

IMG_4839

IMG_4861

IMG_4887

IMG_4930

IMG_4952

IMG_4960

IMG_4982

IMG_4997

IMG_5027

IMG_5067

IMG_5069

IMG_5095

 

IMG_5103

IMG_5108

IMG_5146

 

Plus de photos sur www.camargue-passion.fr