Organisateur : CTPR LOU BOUVAOU

Trophée de l’Avenir – Finale du Trophée Louis Thiers

Président de Course : MASSARD Christian

Déléguée FFCC : RATCHAN Adeline

Une belle brochette de taureaux jeunes avec Timoko, Mollégeois ou Machaire sur le podium dans cet ordre.

Un bon remplissage des arènes de St Andiol pour cette finale. Une Capélado dans la tradition avec la peña Los Sombreros, les Arlésiennes du groupe les Ricoulettes et les gardians st Andiolais. Les taureaux d’avenir âgés de 5 à 7 ans qui demandent à progresser, mais qui ont déjà des qualités prometteuses.  Chez les tenues blanches, un bon travail soutenu Martin remporte le prix du meilleur animateur mais les autres n’ont pas fait que de la figuration.

Bien placé Mitifiot (904) de Fabre-Mailhan sélectionneen préférant sans aucun doute les gauchers. Il se défend, son attitude et son placement ne facilite pas les enchainements. Il signe deux poursuites serrées sur Gailardet et Sabot. Se déplace bien, conserve ses ficelles et rentre en musique.

Roumié (964) de St Antoine déboule en piste plein badin, il conserve cette activité pendant 5 mn puis s’égare un peu en contre piste. Revenu au jeu il reprend une course avec de belles réactions. Il baisse la tête à la pose du crochet. Il protège ainsi sa 2ème ficelle qu’il rentre en silence.

Un client sérieux avec Mollégeois (057) de St Germain Il enchaine les actions aux planches sur presque tous les raseteurs. Sur l’une d’entre-elle il accuse le coup et il lui faut un instant de pause. Pour la suite la course perd un peu d’intensité. Il finit en enfermant Favier, rentre ses ficelles en musique +10 en piste.

Bien armé Timoko (025) de Lautier se place, déjà cocardier, il observe et met en délicatesse les tenues blanches. Très rapide il est de toutes les actions. Au ficelles, encore plus sérieux il vient poser les pattes sur le marchepied derrière Dunan, Sabot, Gaillardet et Bernard. 12 mn de course, 7 Carmen et applaudissement.

Aragon (188) de Fournier et Fils : il est le plus jeune de la course, il fait l’essentiel de sa course devant le toril collé aux planches. Les hommes ne sont pas l’aise pour l’attaquer. Pourtant il prend les séries avec vigueur. Les passages à vide le perturbent, mais il ne perd pas pied. Il rentre une ficelle avec Carmen.

Moins aguerris Tutu (006) des Baumelles peine à trouver sa place en piste. Il alterne le bon et le moins bon. Il peut finir très fort aux planches (Gaillardet ou Dunan) sautant en contre-piste derrière Sabot, puis sans raison lâcher le raset. Aux ficelles le travail se calme, il rentre ses ficelles en musique.

Dernier volet de l’après-midi Machaire (071) de Raynaud il participe avec beaucoup d’envie à toutes les sollicitations. Il tape à plusieurs reprises, il passe les planches derrière Dunan, Gaillardet(2) et Bernard. Les Carmen s’enchaînent. Il signe une dernière grosse action, rentre une ficelle en musique.

Trophée de l’Avenir : Gaillardet 14pts, Martin F. 13pts, Dunan S. et Bernard E. 10pts.

SAINT-ANDIOL 04

SAINT-ANDIOL 08

SAINT-ANDIOL 10

SAINT-ANDIOL 12

SAINT-ANDIOL 13

SAINT-ANDIOL 15

SAINT-ANDIOL 17

SAINT-ANDIOL 20

SAINT-ANDIOL 26

SAINT-ANDIOL 28

SAINT-ANDIOL 37

SAINT-ANDIOL 39

SAINT-ANDIOL 45

SAINT-ANDIOL 48

SAINT-ANDIOL 49

SAINT-ANDIOL 52

SAINT-ANDIOL 55

SAINT-ANDIOL 57

SAINT-ANDIOL 59

SAINT-ANDIOL 60

SAINT-ANDIOL 76

SAINT-ANDIOL 78

SAINT-ANDIOL 79