Organisateur : CTPR L’Enceiro

Finale des courses de Ligue

Président de course : Nicolas BELTRI

Délégué FFCC : Jean RAVOUX

121 de Saint-Pierre, un sacré numéro

Benhammou anime une course automnale.

Pour la finale de la Ligue PACA, les forces blanches (Benhammou, Chebaiki, Danna, Garcia, Lassere, Manadé, Molina et Viscomi avec en remplaçants Ortega et Sola) ont été menées par Benhammou, présent sur chaque taureau en cherchant à ce qu’ils s’expriment et gagne le trophée de l’animation. Côté noirs, outre le cocardier de Saint-Pierre qui a remporté le prix, on retiendra le Lautier, qui a manqué de pression et le gros barricadier de JC Blanc.

Le 134 de Thibaud commence sa course en visitant la piste puis se place et sait répondre avec envie. 2 mn pour ses bijoux. La 1ère bobine lui donne l’occasion de surprendre Garcia et de secouer la tête devant le fer de Chebaiki, elle est pour Benhammou. Toujours bien présent, il sauve sa 2ème ficelle.

Bien calé d’entrée, le 267 de Fabre-Mailhan, attentif, sait se lancer dans des séries convaincues et résiste bien dans les échanges. On en est aux bobines à la 4ème mn. Avec la colère qui monte, il a tendance à se perdre dans le saut mais ses répliques rapides et déterminées lui permettent d’en rentrer une.

Déjà craint le 174 de Lautier se perd par ennui un long moment sur la piste et en contre-piste. Puis les blancs en prennent la mesure, lui font faire de gros vire-vire où il se défend avec force et efficacité, enferme Lasserre, cède à la 8ème mn sa cocarde à Benhammou et rentre son pompon en musique.

Nerveux, le 121 de Saint-Pierre est présent sur toutes les propositions et nous offre volontiers des séries, repoussant jusqu'au bout, pointes en avant, et cède en 4 mn ses rubans. Toujours féroce et actif et malgré la fatigue, il rentre ses pelotes sur le disque.

Bien calé, le 212 de la Vidourlenque sait venir facilement et avec envie pour distribuer en 3 mn ses rubans. Toujours participatif, ses réponses peuvent être fermes. Les blancs profitent de ce volontarisme pour éplucher, la 1ère bobine dans le crochet de Viscomi à la 6ème mn. La 2ème est pour le toril.

Dynamique mais dissipé le 237 de JC Blanc se reprend dans une série et distribue cocarde et gland en 3 mn. Chebaiki se lance dans des rencontres où Carmen chante et le biòu le suit derrière la planche et il récolte la 1ère ficelle. Gros coup de boutoir derrière Benhammou, des répliques en force et il préserve la 2ème avec les honneurs.

Un moment d’observation entre le 209 de Nicollin et les blancs, puis, moins timides, ils récoltent le chiffon rouge, le gland remonté sur la corne, pour Benhammou, est plus compliqué. Benhammou fait tourner 2 fois le disque mais le noir rentre ses pelotes en musique.

Encore des hésitations pour le 255 de Ricard qui se fait un spécialiste du saut de barrières, seul ou accompagné. Les hommes s’y essayent et entendent 7 fois le disque dans de grosses répliques du biòu. Il s’envole derrière Lasserre et rentre ses bobines avec à nouveau le disque.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédit Photos : Michel Naval

NOVES 05

NOVES 08

NOVES 11

NOVES 12

NOVES 14

NOVES 15

NOVES 18

NOVES 20

NOVES 23

NOVES 25

NOVES 27

NOVES 29

NOVES 33

NOVES 38

NOVES 40

NOVES 42

NOVES 44

NOVES 46

NOVES 48

NOVES 50

NOVES 53

NOVES 59

NOVES 61