Organisateur : CTPR Fontvieillois

Finale du Trophée San Juan

Président de course : Philippe BAYLE

Délégué FFCC : Alain BORG

Une belle après-midi pour cette finale du Trophée San Juan

Sous un soleil magnifique et des gradins plein, la 52ème finale a été d’une excellente tenue. Un duo très efficace Zékraoui et Marignan, bien suivi par Moutet, Maurel et Martin J. Pour les noirs, encore un succès pour la manade Lautier avec Capelan, Espigau de Chauvet effectue une très bonne sortie. Au palmarès on retrouve Deslys (Blessé), Marignan et Maurel. La Gardounenque et les Arlésiennes locales ouvrées la Capélado.

Gachole d’Allard (811) : Ne reste jamais en place, il perd son énergie en piste et contre-piste. Essoufflé il se calme, les hommes peuvent enfin le sollicité comme il faut. Il signe plusieurs poursuites serrées et montre malgré tous des possibilités une fois calmé.

Espigau de Chauvet (051) : le pensionnaire de la manade locale est volontaire, il sait ce que l’on attend de lui et le fait bien. Ne se laisse pas divertir par les tourneurs. Il est rapide dans ses réponses et chasse Zékraoui et Moutet. Vient taper sur Martin-Cocher. 6 Carmen en piste et retour au toril avec ses pelotes.

El Paso de La Galère (826) : A la première action, il met Maurel en difficulté aux planches. Il enchaine les séries avec volonté. Il souffle momentanément et reprend de plus belle en coursant Marignan et il tape dur Moutet et Martin-Cocher. Il rentre ses ficelles en musique.

Bessoun de F. Guillerme (614) : Il est une proie facile pour les hommes. Pourtant il répond bien aux attaques à son rythme sans accélération. Il se réveille pour la seconde ficelle, mais c’est trop tard. Sur toutes les attaques, il cède sa deuxième ficelle et rentre à la 10ème minute.

Capélan de Lautier (902) : Très rapide dans ses réponses il vient fort sur l’homme, il coince la jambe de Maurel à la première tentative. Il reprend son souffle au centre. Les tenues banches s’emploie et Zékraoui termine avec la main sur le frontal, les autres font le travail. Il rentre avec ses ficelles avec la satisfaction des 15 Carmen qu’il a obtenue. Lauréat du jour.

St Eloi de Blanc (050) : Attentif il est bien présent en piste. Les sollicitations se termine aux planches avec beaucoup de brio. Il se donne à la hauteur du raset et à ce jeu Moutet et Zékraoui sont des spécialistes. Maurel et Marignan lui chipe ses ficelles et renvoie au toril à la 9ème mn.

Kouros de Fabre-Mailhan (022) : Il ponctue ses poursuites en tapant fort aux planches derrière Marignan, Martin-Cocher ou Zékraoui. Avec toujours autant de fougue il poursuit sa course. Il s’engage si fort qu’il bascule en contre piste à deux reprises. Rentre en musique.

Commentaires : Alain Poussel

Photos : Michel Naval

FONTVIEILLE 09

FONTVIEILLE 12

FONTVIEILLE 14

FONTVIEILLE 15

FONTVIEILLE 18

FONTVIEILLE 19

FONTVIEILLE 21

FONTVIEILLE 22

FONTVIEILLE 24

FONTVIEILLE 25

FONTVIEILLE 27

FONTVIEILLE 29

FONTVIEILLE 31

FONTVIEILLE 32

FONTVIEILLE 34

FONTVIEILLE 35

FONTVIEILLE 39

FONTVIEILLE 41

FONTVIEILLE 44

FONTVIEILLE 45

FONTVIEILLE 48

FONTVIEILLE 49

FONTVIEILLE 51

FONTVIEILLE 53

FONTVIEILLE 55

FONTVIEILLE 57

FONTVIEILLE 80