Cavaillon 25.03.2018

Course aux AS – HT

Président de Course : PANCIN Pierre

Délégué FFCC : NIGUET Frédéric

Arlésien et Félix animent le cercle

Malgré les nuages menaçants qui ont animés le ciel, cette course fut bien agréable avec des hommes motivés et des taureaux présents.

Les blancs (Auzolle, Chekade, Faure, Félix, Marquis, Robert et Zbiri) ont assuré un travail soutenu … sauf pour Fino, qui n’a pas pu s’exprimer, dommage, la volonté d’en découdre de ce noir nous aurait surement permis de voir un beau bouquet final. Félix confirme sa maîtrise du beau travail et sa bonne forme. Chez les noirs, une bonne 2ème partie, Toscan confirme ses bonnes dispositions, l’impitoyable Arlésien n’a pas fait de la figuration et Fino fait peur en voyant tout.

Dynamique, Araire (166) de F. Guillierme sait bien répondre à la pression blanche et distribue en 2 mn ses bijoux. Aux ficelles, il se pose, réplique en tendant les cornes et repousse avec conviction le blanc mais Auzolle débobine la 1ère à la 6ème mn. Il trouve son coin, se concentre et se durcit, bondissant quand on vient franchement le chercher, sauve sa 2ème bobine et rentre en musique.

Mobile Ruscassier (808) de Caillan met l'ambiance sur le sable puis plus stable, il sait répondre avec puissance et impose aux hommes un rythme soutenu, 6 mn pour passer aux pelotes. Avec moins de pression, il se disperse progressivement et perd de son mordant retrouvé un instant lors des derniers échanges qui soldent à la trompette la 1ère ficelle pour Félix. Carmen salue sa rentrée.

Un moment pour découvrir le cercle puis El Paso (826) de la Galère se pose et s'il est exigeant, il se rue sur le blanc et il lui faut 5mn pour céder cocarde et glands. Toujours concentré, ses réponses déterminées, jouant de ses cornes posent des difficultés. Il progresse et il faut le crochet de Félix pour qu'il rende sa 1ère ficelle à la 12ème mn. Surclassés, les hommes laissent filer la 2ème bobine au toril sur l'air de musique.

1 mn d’animation et Toscan (162) de Raynaud (remplace Guerzy blessé) se cale pour des départs en vitesse et 3 mn pour en être aux pelotes. Attentif, même s’il se pose loin des planches et qu’il peut être exigeant, il jaillit sur l’homme secouant la tête et le repousse dans les planches. Il faut le travailler jusqu’à la 12ème mn pour que Robert récolte la 1ère et il rentre la 2ème avec les honneurs.

En colère, Arlésien (613) de Chauvet se fait plumer en 40 s. Un long moment pour se calmer et répondre alors avec puissance. S’il cède à Auzolle sa 1ère ficelle à la 7ème mn, ses répliques sont de plus en plus féroces et précises, frappant souvent la barrière en musique et la détermination blanche permet à Félix de le renvoyer avec Carmen et sous les applaudissements à la 13ème mn.

Moins de volonté blanche pour Fino (053) de Lautier qui, d’entrée, se place contre le bois. Les hommes hésitent, lançant des charges à blanc. Sa concentration fait fuser le noir dès que l’homme tente. Les crochets reculent. Robert et Félix s’y collent, touchent plusieurs fois pour la pêche des rubans en 12 mn. Dominés les blancs capitulent et Fino rentre ses pelotes avec l’air de Bizet.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédit Photos : Alain Poussel

275A1391

275A1398

275A1404

275A1445

275A1479

275A1530

275A1545

275A1575

275A1668

275A1704

275A1747

275A1754

275A1765

275A1770

275A1784

275A1854

275A1872

275A1940

275A1957

275A2024

275A2060

275A2065

275A2080