Organisateur : CTPR LOU RAMI

1ere journée du trophée Saint Louis – Honneur HP

Président de Course : NOËL andré

Délégué FFCC : RAVOUX Jean

Néron empereur du sable planais

Une après-midi estivale pour cette première journée du Trophée Saint Louis organisé par le CTPR Lou Rami. Les taureaux on parfois manqué d’adversité, on remarquera la course dominatrice de Néron, mais Raphélois et Pégase n’ont rien lâché en piste. Pour les tenues blanches Martin-Cocher et Matéo ont été les plus travailleurs, Garcia L., Gautier, Pradier, Sanchis aidés par Rado P. et Thierry P. ont complété cette course d’un bon niveau.

Hippocampe (114) de la Galère : un premier sérieux qui prend le terrain des planches, il vient fort sur les rasets engagés, Matéo se fait surprendre et le bioù saute derrière lui, il renouvelle sur Martin-Cocher un peu plus tard. A l'ultime seconde Martin-Cocher lui prend la 2ème ficelle et rentre avec l'air de Bizet.

Néron (008) du Rhône : Il aura fallu 11mn pour que Matéo lui lève sa cocarde. Le taureau se place bien et maitrise toutes les attaques. La solution pour les hommes faire des reprises. C'est sur deux d'entre elles qu'il perd ses attributs. Dominateur, les tenues blanches lâche du lest. Il garde un gland en musique.

Caprice (159) de Cavallini : Une course de mouvement, il répond à toutes les sollicitations. Un léger mouvement de tête protège ses attributs. Il perd son 2ème gland à la 5èmè mn. Ensuite il résiste pour ses bobines en se tenant dans les planches. Ses réactions vont jusqu'aux bois. Rentre en silence (pourtant....)

Pégase (946) des Baumelles : D'un gabarit imposant il inquiète les hommes.  Les rasets s’enchaînent et il perd ses principaux attributs en 3 mn. Ses cornes irrégulières gênent les tenues blanches. Aux pelotes il est sérieux,  il faut venir le chercher et dans il se jette sur les planches après Gautier, Matéo et Pradier. Conserve ses ficelles et rentre en musique.

Parpaioun (059) de Lautier : Vif dans ses réponses, il est en perpétuel mouvement. Bien présent sur les sollicitations il met les raseteurs en difficultés. Infatigable il prend tout, il vient jusqu’aux planches et dans les moments sérés il saute derrière l’homme (Martin-Cocher et Pradier) aux ficelles qu’il conservera il tape encore fort derrière Pradier (2), Garcia (2) et Matéo. Carmen et applaudissements.

Raphélois (829) de Navarro : Encore un sérieux client, a cette place il est à son aise. Immédiatement se jette sur Martin-Cocher, puis les rasets se font attendre. Placé un peu loin des planches il surveille tout. Vient finir fort sur Matéo qui lève cocarde et Gland. Aux pelotes ça se calme, il manque des adversaires. Garde ses ficelles et retourne au toril en fanfare.

Crédit Photos : Jean Ravoux et Alain Poussel

Commentaires : Alain Poussel

plan orgon 00

plan orgon 01

plan orgon 02

plan orgon 03

plan orgon 03a

plan orgon 04

plan orgon 05

plan orgon 05a

plan orgon 06

plan orgon 07

plan orgon 08

plan orgon 08a

plan orgon 08b

plan orgon 09

plan orgon 10

plan orgon 10a

plan orgon 10b

plan orgon 11

plan orgon 12

plan orgon 13

plan orgon 13a

plan orgon 14

plan orgon 15

plan orgon 16

plan orgon 17

 

Plus de Photos : Jean Ravoux