Organisateur : CTPR LOU POUGAOU

2ème journée du Gland d’Or

Président de Course : ALLEMAND Luc

Délégué FFCC : SAGNE Bruno

Une course où tous les acteurs atteignent les sommets

L’ensemble desparticipants réunit en piste pour un hommage en fin course, témoigne de la qualité du spectacle qui s’est déroulé cet après-midi. Une course équilibrée où les taureaux ont donné le meilleur avec un travail des blancs d’un niveau supérieur. La direction a bien mené les débats.

Balaïre (204) de F. Guillerme : Il sort avec l’énergie de sa jeunesse, il se donne à fond dans toutes les actions. Deslys est difficulté, puis à son tour Fouque est poursuivi. Malmène le tourneur Ruiz contre les tubes. En fin de course toujours énergique il coince Marquis dans les tubes et Rudy doit se retirer. Rentre une ficelle en musique et les gradins.  

Malibu (070) de Thibaud : Plus cocardier il se place dans les planches, ses réponses sont vives et dangereuses, poussées au-dessus des planches, sur une grosses actions il jette Deslys dans les gradins. A peine 4mn pour en venir aux pelotes, il durcit son jeu et reste violent dans ses poursuites. Retour avec l’air de Bizet et les applaudissements. 

Bayard (172) de Didelot : Sans peur et sans reproche, il répond à toutes les sollicitations avec beaucoup d’énergie. Bien placé, il change intelligemment de terrain pour mettre les tenues blanches en difficulté. Les attributs résistent. Il baisse la tête au contact. Perd son deuxième gland sur la trompette et garde le reste. Rentre avec Carmen et les bravos.

Brendis (942) du Rhône : En place dès sa sortie, il est en attente des rasets. Il vient à la planche et passe la corne sur Fouque. Il est concentré et enferme volontiers les tenues blanches. Encore une fois Fouque se fait coursé et sur l’action laisse le pantalon. Le bioù se fait respecter perd son 2ème gland dans l’ultime mn. Rentre en musique et l’ovation du public.

Triton (7118) de Plo : Pour sa première sortie de l’année, il devait confirmer les espoirs de 2017. Personnes ne sera déçu. Cocardier parfait, il ne laisse pas les hommes le dominé. Il se bat sur toutes les actions, profitant un peu d’une baisse des attaques, il ne perdra que sa cocarde rentrant tout le reste avec le disque et les gradins debout.

Frisé (868) de Ricard : Il a l’énergie de sa marque, il se jette sur les planches derrière Deslys et Fouque qui seront ses principaux partenaires. Son placement un peu loin des planches, lui permet de prendre de la vitesse pour finir très fort. Il signe une multitude de grosses actions. Garde lui aussi ses ficelles, retour en fanfare et applaudissements.

Vulcain (116) d'Allard : Il termine la course avec brio, les actions se succèdent et la direction ne sait plus arrêter le disque. Toutes les tenues blanches sont gratifiées de grasses actions. Il saute derrière Matéo et revient seul. Il sera le seul de l’après-midi à perdre tous ses attributs, mais quelle explosion en piste. Retour en musique et bravos soutenus.

Crédit Photos : Jean Ravoux

Commentaires : Alain Poussel

montfrin 01

montfrin 02

montfrin 03

montfrin 04

montfrin 05

montfrin 06

montfrin 07

montfrin 08

montfrin 09

montfrin 10

montfrin 11

montfrin 12

montfrin 13

montfrin 14

montfrin 15

montfrin 16

montfrin 17

montfrin 18

montfrin 19

montfrin 20

montfrin 21

montfrin 22

montfrin 23

montfrin 24

montfrin 25

montfrin 26

montfrin 27

montfrin 28

montfrin 29

montfrin 30

Plus de photos : Jean Ravoux