Organisateur : CT CAVAILLONNAIS

Trophée LI DOULAOU

Président de Course : ROCARPIN Denis

Délégué FFCC : RAVOUX Jean

De Belles promesses avec Zalduendo

La grosse présence de Fouque tire la course.

Pour cette 1ère journée du Trophée Li Doulaou, D. Rocarpin nous a proposé un groupe de jeunes taureaux qui ont dû prendre la mesure d’une course camarguaise en 15mn. Ce fut une belle réussite pour les bioù qui s’en sont globalement bien sortis. En 2ème partie, Péloufre et surtout Zalduendo nous ont montré leur supériorité.

Chez les 6 blancs (Aliaoui, Bernard, Fouque, Moine, Pradier et Zbiri (sort à la 14ème mn de Prévert, blessé par une pointe)), réduit rapidement à 5, du bon travail dans cette piste. Fouque, épaulé par Bernard, a été très actif.

Des débuts très dissipés pour Prévert (123) de Navarro, mais il peut avoir des répliques jusqu’aux planches. Plus stable, il sait nous gratifier d’un travail plus consistant, sachant faire des reprises, tendant les cornes vers le fer en étant difficile à caler. 10 mn pour la récolte des attributs. C’est compliqué avec ce taureau baladeur de détricoter les ficelles qu’il rentre en musique.

Dynamique, Bandit (153) de Chauvet fait un temps l’animation sur la piste dans des réponses convaincues puis se perd dans le cercle, cherchant l’homme et la contre-piste. Enfin, stable, il sait bondir sur le raseteur et pousser fort jusqu’aux bois. Fouque est le plus actif pour ce noir et récolte cocarde et glands. 40s avant la fin on en est aux pelotes qu’il rentre sur le disque.

Lui aussi vif mais plus posé, Rocky (251) de Richebois se lance dans de belles séries où s’envolent ses bijoux en 3 mn. Toujours participatif sans repousser jusqu’aux bout le blanc, sa 1ère pelote est pour Fouque à la 5ème mn. Son jeu de tête n’est pas suffisant et Pradier met fin à sa course à la 8ème mn.

Une belle présence pour Péloufre (211) de F. Guillerme qui sait bien répondre et met en difficulté la main ferrée, baissant la tête, accélérant et poursuivant avec force. Beaucoup de tentatives, des tours de disques, des répliques féroces tapant la barrière et 13 mn pour la distribution des attributs. Trop court pour les ficelles qu’il ramène au Cailar en musique.

Plein d’envie, Zalduendo (279) de la Galère sait défendre avec attributs, il se fait piéger dans les vire-vire qui permettent leur récolte en 3 mn. Malgré moins de présence humaine, il sait garder la planche et avoir des réponses fortes, avec de belles accélérations derrière le blanc. Fouque décroche la 1ère ficelle à la 12ème mn et la 2ème pour le toril sur le disque.

Caraï (272) d’Espelly-Blanc est attentif mais démarre difficilement dans un 1er temps. Plus concentré sur le travail ensuite, il sait s’énerver et distribue en 6 mn ses cocarde et glands. La 1ère ficelle est pour Fouque à la 7ème mn. Plus féroce vers la fin mais insuffisant, Bernard récolte la 2ème à la 10ème mn et il rentre avec les honneurs.

Ibis (317) du Pantaï sait se poser et jouer de sa vitesse pour voler vers le blanc. Concentré, il met l’homme en difficulté et ils récoltent les bijoux en 4 mn. Son attention fait hésiter les hommes et à chaque départ il bondit mettant le fer en echec. Il rentre ses pelotes après 12 mn de course avec Carmen

Crédit Photos : Ravoux Jean

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

cavaillon 01

cavaillon 02

cavaillon 03

cavaillon 04

cavaillon 05

cavaillon 05a

cavaillon 06

cavaillon 07

cavaillon 08

cavaillon 09

cavaillon 10

cavaillon 11

cavaillon 12

cavaillon 13

cavaillon 14

cavaillon 15

cavaillon 16

cavaillon 17

cavaillon 18

cavaillon 19

cavaillon 19a

cavaillon 20

cavaillon 21

cavaillon 22

cavaillon 23

cavaillon 24

Plus de Photos : Jean RAVOUX