Organisateur :   CTPR LOU PROVENCO

1ère Série du Trident d’Or

Président de Course : GINOUX Florian

Délégué FFCC : RAVOUX Jean

Et Zorro du Rhône est arrivé

La 2ème version de ce tour enfin sans pluie

La mande du Rhône avec Pistou est Zorro se tire vers les sommets avec un score de 132 points. Les manades Chavet (116,5) et des Baumelles (125) aurons des difficultés pour se retrouver au second tour. Pour les blancs l’efficacité de Romain Fouque, le travail de Ludovic Matéo et l’expérience de Damien Martin-Cocher a fortement aidé au bon déroulement de la course. 

Pour débuter Pistou (118) du Rhône, il accepte bien les séries. Cède rapidement cocarde et glands. Pour les pelotes, il se place et ses réponses sont vives. Il enferme à plusieurs reprises les blancs et met Matéo en difficulté. Tiendra 12 mn et retour avec les honneurs.

Plein de fougue Dantès (150) de Chauvet, il se donne dans toutes les sollicitations, sans grandes difficultés à la pose du crochet. Il perd rapidement tout son habillage : 1mn pour cocarde et glands, 3mn pour la 1ère ficelle et la 2ème à la 6ème mn. Retour en musique.

Verdaou (225) des Baumelles, bien placé il est immédiatement en action. Il vient vite sur le raset et ses réactions sont vives. Il anticipe la rencontre et enferme les blancs les uns après les autres (Matéo, Fouque et Martin-Cocher). Il défend ses attributs, rentrera une ficelle avec les honneurs et les gradins.

Carretier (116) des Baumelles, Il possède pour lui le placement, surveille les tenues blanches et vient sur le raset, hélas la poursuite ne va pas beaucoup plus loin. Fouque lui ravit ses principaux attributs. Il honore les séries, s’engageant rarement jusqu’aux bois.

Plein d’énergie Zorro (124) du Rhône, les séries s’enchaînent avec des finitions aux fils des planches. Il fuse le long des planches pour casser le cercle. Il seul défaut il vient souvent au centre, avec la difficulté qu’il présente les hommes ne peuvent rien. Finit fort sur Fouque et puis sur Martin-Cocher. Garde un gland pour son retour avec l’air de Bizet

Balarin (221) de Chauvet, Conclusion un peu décevante, il faudra beaucoup d’engagement de Fouque et de Martin-Cocher pour en faire quelque chose de sérieux. Sinon c’est le centre qui l’occupe. Rentre en silence.

Crédit Photos et commentaires : Poussel Alain

275A0556

275A0576

275A0615

275A0682

275A0708

275A0731

275A0754

275A0760

275A0823

275A0847

275A0851

275A0867

275A0940

275A0953

275A0969

275A0987

275A0997

275A1025

275A1068

275A1072

275A1149

275A1171

275A1174

275A1214