Organisateur :   CT LOU BIOU GRAVESOUNEN

Course niveau Avenir

Président de Course : ARCHET Sébastien

Délégué FFCC : NIGUET Frédéric

Manque de motivation chez les blancs

Charbon la brute et Garlaban le bon.

Dans le cadre de la Fête du Club Taurin se déroulais un concours de six manades. <joué devant une assez nombreuse assemblée. Ils étaient 9 à répondre à l’appel de Sébastien Archet avec 4 tourneurs. Le travail a été inconsistant avec aucun meneur. On peut toutefois ressortir Vic, Ferriol et J. Martin.

Campagnol (964) de Cuillé Frères : un premier assez rugueux qui ne vient qu’à sa guise, 4 minutes pour les rubans et à la 6ème, il défend sa 2ème ficelle. A partir de là, il va rester plus statique, négligeant les gauchers en préférant les barrières qu’il fait voler avec hargne. Il va la rentrer en silence.

Aduriz (108) de Caillan : Il va passer 4 minutes à attendre un signe de ses opposants…. Il faut le charger et guère n’ont envie. Mobile et régulant, il ne s’intéresse pas trop au système. Du coup,  il rentre sa cocarde et un gland avec la récompense.

Forain (870) du Joncas : Généreux et vaillant, il ne s’économise pas mais ça lui coûte très vite ses pompons. Pour une ficelle malade, Sébastien doit remettre de l’ordre, envers les tourneurs. Un litige s’installe. Pendant ce temps, le bioù se livre, résistant pour la seconde.

Garlaban (138) du Juge : Il met du temps pour trouver sa place et il saute à plusieurs reprises ; Dès la première partie, il s’épanche et écoute Bizet. Battant il donne tout en cocardier, même à 7 ans et un manque de métier, Ferriol aura son second gland dans la dernière minute.

Chardon (009) du Rhône : sans attendre, il pique Ferriol avec un gros tampon… il fait le vide et l’opposition réfléchit. C’est un patron sans concession. La concurrence n’était pas à son niveau aujourd’hui. Il sera encocardé… pour la prochaine sortie en rentrant avec un 5ème Carmen

Pépelle (133) de Layalle : Il va se montrer dynamique et réactif à tous les mouvements.  Minutes cocarde et glands. Mais lui aussi, il a été délaissé et on ne pourra le juger. Touché près de l’œil, prévu 12 minutes vu son âge, il est prolongé de 3 de plus mais les hommes n’en profite pas et il rentre ses bobines. A revoir avec la pression.

Commentaires : Bustin Yves (la Marseillaise)

Crédits photos : Alain Poussel

275A2804

275A2835

275A2840

275A2851

275A2897

275A2905

275A2919

275A2923

275A2929

275A2963

275A2967

275A2990

275A3093

275A3104

275A3163

275A3203

275A3211

275A3217

275A3224

275A3272

275A3274

275A3293