Organisateur :   CT PROVENCO AFICIOUN

110 ans du Club Taurin – Trophée de la route des Salins

Président de Course : BERNARD Jean-Pierre

Délégué FFCC : BIROT Paule

Okapi et Moutet célébrent les 110 ans du Club

Pour cet anniversaire le club avait fait les choses en grand avec la présence de la Reine d’Arles Naïs Lesbros et de sa demoiselle d’honneur Lucie Barzizza. Une fois de plus la pluie a quelque peu perturber la course. Heureusement les bioùs  ont été à la haiuteur de l’évenement et si Okapi de Saint Germain est récompensé, Prieur de Bon et Bornègre de Guillerme ont été bon. Pour les tenues blanches Damien Moutet est récompensé il a été le moteur de la course, bien épaulé par Martin-Cocher.

Prieur (822) de J. Bon : Sa course est interrompu par la pluie, si pour sa première sortie il est plein de vaillance pour la seconde il semble plus lointain dans ses réponses. Il préfére les gauchers, surprend Pradier. Vient fort jusqu’aux planches qu’il casse sur Martin-Cocher. Moutet le fait se soulevé aux bois, le taureau cherche l’homme avec méchanceté. Il garde ses ficelles avec Carmen au retour.

Okapi (056) de Saint Germain : Bien armé il pose des problèmes d’autant qu’il bouge la tête à la rencontre du fer. Bien positionné, il est attentif et surprend les hommes et les obligent à rompre, Moutet (2), Martin-Cocher. A la suite du raset il vient se soulevé aux planches sur Pradier et Moutet. Rentre avec encore un gland et l’air de Bizet.

La Rape (826) d’Allard : Sort plein de jus et domine les hommes dans un premier temps. Il vient fort sur Pradier, Moutet et Gaillardet, mais ce ne sera qu’un feu de paille. Il baisse de rythme et il faut venir le chercher. Les tenues blanches finissent par prendre le dessus. Pradier le renvoie au toril peut après la 12ème mn en musique.

Byblos (762) de Laurent : Il alterne ses réactions sur le raset. Il peut venir fort au ras des planches, puis se retenir en place sans vraiment de réponses. Il cache bien son jeu ou alors il se retient. Corne en avant il vient sur les sollicitations. Rentre avec Carmen.

Bornègre (034) de F. Guillerme : Sans véritable retenu le noir réponds à toutes les sollicitations. Il finit ses actions souvent sur le marchepied. Tour à tour et plusieurs fois Moutet, Montésinos et Pradier sont l’objet de grosses actions. Les Carmen s’enchainent (10) mais le taureau est sans défaut et son temps se termine avant le terme des 15 mn. Retour avec le disque et les gradins.

Misti (235) de J-C Blanc : Un taureau jeune qui ne manque pas de qualité, d’abord il fuse sur tout ce qui bouge. Posé il répond aux attaques en venant fort aux planches, encore une fois Moutet, Montesinos et Michelier seront ceux qui le feront travailler. Il rentre ses ficelles avec l’air de Bizet.

Artimon (0103) de Plo : Il n’est pas d’un gros gabarit, mais quel cœur. Il vient avec beaucoup de volonté jusqu’aux planches. Il tape derrière Moutet et Pradier, puis saute derrière Martin-Cocher. Il a tendance à se déplacer, mais ses réponses sont vives et poussées au bout. Les honneurs largement mérité pour son retour.

Commentaires : Alain Poussel

Crédits photos : Jean Ravoux et Michel Naval

Salin 01

Salin 02

Salin 03

Salin 04

Salin 05

Salin 06

Salin 07

Salin 08

Salin 09

Salin 10

Salin 11

Salin 12

Salin 13

Salin 14

Salin 15

Salin 16

Salin 17

Salin 18

Salin 19

Salin 20

Salin 21

Salin 22

Salin 23

Salin 24

Salin 25

Salin 26

Salin 27

Salin 28

 

Plus de Photos : Jean Ravoux