Organisateur :   CTPR LA BOUVINE

1ère Journée du Trophée des Opies

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Jean RAVOUX

Une complète de Laurent difficile et intéressante

Il n’est pas commun de signaler le manque de tourneur, et pourtant avec les pensionnaires de Laurent difficile à manœuvrer cela aurait été nécessaire. Un temps parfait pour le mois de septembre n’a pas attiré le public. Les taureaux quelques fois fantasques ont tenu la piste avec un dénominateur commun pour tous, la méchanceté. Titan porte bien la devise des Marquises, s’envole et blesse Lopez et la course est interrompu presque une heure. Pour les blancs : Gaillardet et Bressy sont les plus adroits, Matéo et Lopez avant sa blessure les plus travailleurs.    

Pharaon (109) de Laurent : il fait sa course plan-plan, il donne l’impression d’être au ralenti, pourtant il peut répondre avec force et derrière Sabot il vient taper les bois avec force. Aux bobines il durci sa course et se désintéresse un peu du jeu. Rentre ses ficelles en musique.

Colbert (031) de Laurent : Volontaire dans ses réponses, il possède un meilleur placement que le premier. Il vient finir ses actions avec méchanceté au fil des planches et met les hommes en difficulté avec son placement. Il gardera  une ficelle  et rentre avec les honneurs.

Radieux (113) de Laurent : Dans un premier temps il semble dépassé par les tenues blanches, puis au fil du temps il prend de la consistance. Il vient sur le raset avec une accélération dangereuse dans la poursuite. Il ramène fort les hommes aux planches. Ses réponses sont irrégulière et perturbe les blancs. Rentre les bobines avec Carmen.

Titan (952) de Laurent : Il est dominateur, son placement lui permet de surveiller les attaques. Le raset passé il accélère jusqu’aux bois et attention il s’envoie derrière l’homme, Lopez en fait l’expérience et prend une pointe dans la fesse droite. Méchant et violent il est le maitre du sable. Il rentre avec un gland avec l’air de Bizet et les gradins.

Méphisto (950) de Laurent : Il mettra du temps pour trouver sa place, il faudra tout l’expérience des tourneurs pour l’arrêter. Il fait sa course tranquillement, sans vraiment être là. Il s’égare en contre-piste quelques fois. La course a baissé d’intensité. Rentre ses glands en musique.

Clan clan (033) de Laurent : vif et réactif il redonne du rythme à la course. Dommage son placement présente des défauts, il prend les séries avec beaucoup de volonté et ses poursuites sont rapides. Arrêter il est plus compliqué et fait le pas de côté pour provoquer la rencontre. Il défend chèrement ses attributs. Rentre avec les honneurs et les gradins qu’il a réchauffé.

Sultan (101) de Laurent : D’entrée il marque son territoire en sautant en contre-piste dans la poursuite. Les rasets se ralentissent, ses réponses montrent sa méchanceté et sa force. Il sera à revoir dans d’autres conditions. Il rentre ses glands avec les honneurs.

Commentaires et crédits photos : Alain Poussel

275A5182

275A5197

275A5248

275A5276

275A5302

275A5349

275A5385

275A5396

275A5427

275A5467

275A5493

275A5514

275A5528

275A5549

275A5570

275A5584

275A5588

275A5600

275A5622

275A5634

275A5645

275A5652

275A5690

275A5694

275A5700

275A5704