Plan d’Orgon 23.06.2018

Course Avenir/honneur – 2ème tour du Trident d’Or

Président de Course : NOËL André

Délégué FFCC : MIGALE Daniel

Des Lautier pur jus

Cette 2ème série du Trident d’Or s’est déroulée avec un temps estival devant ¼ d’arènes.

L’opposition entre les deux manades s’est disputée avec 8 blancs issus quasiment tous du groupe Honneur et seul Fouque marquait ce jour au Trophée de l’Avenir (6pts). On a apprécié la constance du local Matéo et la confiance de Montésinos. A gauche Martin-Cocher a fourni les efforts nécessaires. Pradier, Pinter et Rey ont joué leur partition. Seul L. Garcia est reparti bredouille.

Le trio de Lautier : Origan (168) sorti second, généreux et concerné, il va vite en plus. 4’30 pour la cocarde et glands. Un enchainement général et le disque joue. Il rentre ses ficelles avec l’air pour se maîtrise.

Le 4ème, Diégo (174) est rentré fort décidé, élargissant le cercle, imposant la mise en chantier de calculs. Un raset en 5 minutes ! Puis 4 coups de crochets et les attributs volent. Quan il se place cocardièrement, les rasets s’espacent à nouveau. Et malgré un réveil tardif, le noir met les blancs en échec en rentrant ses ficelles avec un 6ème Carmen.

Le 6ème, Envella (167) va conclure en beauté. Vif et véloce, il avale une longue série. Il se montre menaçant à l’arrivée. Aux ficelles il est tranquille, seul Pradier et Montesinos le provoque. Du potentiel et les principes de la race, ponctués par un concerto de Bizet. Excellent spécimen à suivre de près.  

Le trio du Rhône choisit Pistou (118) pour démarrer. Il ne gardera ses rubans que 2 minutes. Il se livre plus à gauche surtout dans les conclusions. Pradier lui fait obtenir Carmen. A la 9ème, la 1ère ficelle dans le crochet de Matéo. La seconde, sur le gong pour Rey. Trois récompenses plus retour.

3ème Clochard (111) n’a pas erré et malgré son handicap visuel, il va se battre avec un extrême volonté, un regard sur les tourneurs. 5mn pour les gros attributs. Puis il se pose et il attend. Montesinos lève le premier cordon et l’autre rentre.

La garnison blanche défie Zorro (124)(5ème) qui en guise d’épée, répond avec ses cornes. Attentif il attend le mouvement franc pour se lancer. Et même Garcia… ne s’occupe pas de lui. Mais, à force de le délaisser, il va se mettre au milieu, ce qui l’autorisera à rentrer ses ficelles.

Lautier : 203 pts - du Rhône : 192 pts

Commentaires : Yves Bustin (La Marseillaise)

Crédit Photos : Alain Poussel

275A2027

275A2030

275A2050

275A2054

275A2063

275A2251

275A2254

275A2261

275A2330

275A2364

275A2423

275A2452

275A2532

275A2542

275A2550

275A2565

275A2599

275A2720

275A2740

275A2755

275A2814

275A2834

275A2840

275A2930