Organisateur : CTPR Mourièsen

Trophée des As – 46ème Finale des Olives Vertes

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Laure SERVAIS

Capelan excelle et s’impose sur la piste des Olives Vertes

Ciacchini, Bouharguane et Four, le tiercé gagnant

Une 46ème Finale agréable et dynamique, devant des gradins bien garnis où les raseteurs (As : Bouharguane (8 pts), Charrade (4), Chekade (4) sort au 6ème sur blessure, Ciacchini (13), Four (14), Marignan (7), Ouffe (2) et Honneur : Lafare (4)) ont su mener la course sans accrocs. Les biòu, pas toujours stables ou coopératifs, ont donné du fil à retordre aux blancs qui n’ont pas toujours su les cadrer. Capelan, observateur et rapide, a su mettre les hommes aux pas en les prenant de cours à chaque attaque et se voit couronner, encore une fois, meilleur taureau de la finale.

Du haut de ses 14 ans, Boer - 422 de l'Occitane se défend avec conviction, repoussant puissamment les attaques. Elles s'intensifient pour la récolte des bijoux en 2mn. Les ficelles sont vite entamées mais grâce à son gros coup de tête et malgré de multiples tentatives, il rentre ses 2 pelotes avec le disque.

Mobile, Monro - 608 de Bon nous offre un travail brouillon puis plus stable, il sait baisser la tête pour une chute des attributs en 4mn. Moins de présence, le noir arrive à se poser pour des réponses en force, baissant le mourre pour présenter ses cornes et réussit avec quelques répliques puissantes à sauver ses bobines en musique.

Énervé0 et violent, Andreloun - 958 de Raynaud met le désordre en chassant et sautant, puis se calme et les hommes cueillent les fruits en 6mn. Toujours dans la colère, il sait nous faire des séries mais se disperse souvent allant chercher le blanc. Ciacchini décroche la 1ère ficelle à la 13ème mn. Malgré un gros assaut final, il rentre la 2ème avec Carmen.

Posé d’entrée, Capelan - 902 de Lautier surveille et progressivement distribue des répliques de plus en plus rapides et percutantes. Il surprend Four et ses bijoux s’envolent en 4mn. C’est alors un festival d’enfermés, poursuites impitoyables, de Carmen (10), l’orage s’abat avec des éclairs foudroyants ne laissant pas de chances aux fers des blancs. Le biòu surprend une dernière fois Marignan et rentre ses bobines avec les étagères et Carmen encore une fois.

Un temps dissipé, Targueur - 7105 de Plo se reprend pour venir fort et 90s pour les attributs. Sa colère ne passe pas et le perd, faisant voler les planches, dommage, quand il se retrouve en piste, il sait nous offrir des vire-vire denses, tournant la tête devant le crochet. Il décolle derrière Bouharguane et rentre ses pelotes avec le disque.

Quintilien - 956 du Ternen répond volontiers à toutes les invitations et distribue en 2mn30 ses breloques. Toujours participatif, les hommes le travaillent avec modération mais précision. Four à la 6ème mn récolte la 1ère pelote. Plus de mordant, il sait taper la planche mais Ciacchini le fait rentrer à la 12ème mn avec la musique.

Les hommes sont moins présents mais piègent Youka - 0106 (hp) de Daumas à la 3ème mn et moissonnent cocarde et glands. Il vient bien repoussant avec conviction et cède sa 1ère ficelle à Ouffe à la 12ème mn et Charrade la 2ème sur la trompette. Le disque salue son retour.

Commentaires : Rémi Honoré (la Marseillaise)

Crédits Potos : Michel Naval

Palmarès de la 46ème finale des Olives Vertes

1er prix raseteur et 1er souvenir Loïc Rochette à Jérémy Ciacchini
2ème prix raseteur Jamel Bouhargane
3ème prix au raseteur Bastien Four
Prix meilleur cocardier plus le 2ème souvenir Marcel Passeraud au taureau Capelan de Lautier

MOURIES (75)

MOURIES (79)

MOURIES (80)

MOURIES (85)

MOURIES (87)

MOURIES (89)

MOURIES (90)

MOURIES (91)

MOURIES (92)

MOURIES (94)

MOURIES (95)

MOURIES (96)

MOURIES (97)

MOURIES (99)

MOURIES (103)

MOURIES (105)

MOURIES (106)

MOURIES (108)

MOURIES (109)

MOURIES (110)

MOURIES (112)

MOURIES (114)

MOURIES (116)

MOURIES (117)

MOURIES (118)

MOURIES (120)

MOURIES (122)

MOURIES (124)

MOURIES (125)

MOURIES (139)