Organisateur : CTPR Raphèle les Arles

Trophée de l’Avenir – 30ème anniversaire de la manade des Chamoines

Président de Course : ALVAREZ Joris

Délégué FFCC : BIROT Paule

Centvin fête avec panache les 30 ans des Chanoines

Matéo leader des blancs

Cette année la météo était au rendez-vous pour cette complète de la manade des Chanoines qui fêtait ses 30 ans. Pas de sono, en panne, mais les gradins ont pris le relais pour saluer la belle prestation des noirs tout au long de l’après-midi. Chez les hommes, les défections de fin de saison ont réduit à 5 les raseteurs (Lafare, Marquier, Matéo, Montésinos et Ouffe) aidés par 2 tourneurs. Mais sans enjeu pour les Trophées, une ambiance détendue et une participation de tous ont permis aux taureaux d’être mis en relief. Matéo a été le plus actif de la bande. Tous les biòu nous ont offert une belle prestation. Leur présence, leur participation et leur placement en piste confirment la qualité des noirs de la devise rose et bleue. Les jeunes en particulier Centvin se sont distingués. A revoir avec plaisir.

Calé contre la planche, Syrius 746 est très concentré et oblige un gros travail pour fixer son attention. Les hommes se lancent avec précaution et quand il part franchement, cornes baissées, il est féroce et se livre dans des séries. Avec le temps, il prend de l'assurance et les départs sont de plus en plus puissants. Montésinos décroche la cocarde à la 14ème mn. Les 2 pompons pour le toril.

Volontaire, Noï 669 se livre avec envie en bondissant sur les propositions, secouant le moure devant le fer et il nous offre facilement des vire-vire. Il progresse dans ses réponses et il faut attendre 9mn pour la chute des attributs. Il se durcit en partie mais quand il réplique, c'est avec vitesse et ainsi il préserve en musique ses pelotes.

Convaincu, Figaro 208 vient avec détermination et se fait piéger dans des séries qui permettent en 3mn le moissonage des bijoux. Encore des vire-vire qu détricotent la 1ère ficelle et c'est Montésinos qui la récolte à la 7ème mn. Le jeu de va et vient continue et Matéo crochète la 2ème à la 13ème mn. Carmen pour sa rentrée.

Gamin 658 après un moment de découverte de la piste où il fait le ménage, se montre déterminé en répliquant bien mais boiteux, il rentre à la 3ème mn.

Nerveux et concentré, Centvin 104 se défend en lançant la foudre quand on le cherche. Les fers ont du mal à trouver une solution. Ils y vont quand même, Matéo est le plus présent et le plus actif et c’est lui qui picorent tous les fruits en 11mn. C’est trop court pour les ficelles que Carmen rentre.

Moins de présence blanche pour Diamant 207 qui termine l’après-midi. Dommage, le biòu est attentif, sachant bondir sur l’homme avec force quand le crochet approche. Il faut 9mn pour l’envol des cocarde et glands. Il se complique ensuite et rentre ses bobines en musique.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédits Photos : Alain Poussel

Plus de Photos : Jean Ravoux

275A0177

275A0190

275A0192

275A0197

275A0217

275A0269

275A0271

275A0279

275A0305

275A0323

275A0362

275A0404

275A0407

275A0434

275A0470

275A0551

275A0563

275A0599

275A0652

275A0657

275A0695

275A0700

275A0714

275A0771