Organisateur : JSPH – Lunel

Trophée des As – Souvenir Louis-Lacroix

Président de Course : André PAYET

Délégué FFCC : Nicolas MANCHON

Marignan et Montego sortent vainqueur de la nuit

Des gradins avec un public clairsemé pour la course du 76ème congrès de la FFCC, il est vrai que l’heure inhabituelle a certainement freiné beaucoup de volontaires. Une mise en bouche avant la Capélado bien orchestré entre taureaux, chevaux et gardians. Les tenues blanches en piste : Aliaga (sort au 7ème), Ayme, Bénafitou, Bouhargame, Félix, Laurier, Lopez L., Marignan, Marquis et Naïm (sort au 4ème) avec les tourneurs : Bénafitou, Chig, Elberrak et Ull.

Avant Montégo de Lautier les premiers taureaux ont eu une attitude très cocardière, le pensionnaire de Lautier a sonné le changement et Sixte avec son comportement barricadier a conclu avec bonheur la course.

Laos (802) de Cyr C. : Classé taureau difficile, le raseteur doit s’engager dans son raset, Marignan est celui qui le fait le mieux dans des sollicitations nettes et serrées. Bouhargame bousculé y perd son pantalon et Ayme doit rompre. Il rentre ses glands.

Cettori (0313) d’Aubanel-Baroncelli : Immédiatement il trouve sa place et les réponses sont à la hauteur des attaques. Il mène les plus grosses actions sur Naïm, Bouhargame et Marignan. Il prend des séries avec beaucoup de détermination. Rentre sa 2ème ficelle en musique.

Kimono (108) de Janin : Entrepris dès la sonnerie, il se donne dans les actions et rapidement les principaux attributs disparaissent. Le jeu se durcit sur une ficelle bien entamée, pourtant le taureau répond avec vaillance. 10 minutes de course avec l’air de Bizet au final. :

Chicharito (909) de Caillan : Il se place idéalement dans les premières minutes et attend les attaques. Marignan dans des rasets engagés, termine dans les cornes. Les attributs montent et la cocarde (500 €.) reste dans le crochet de Lopez et un peu plus tard le 1er gland pour Laurier. Retour avec le reste avec le disque.

Jaurès (2450) de Blanc : Il se donne avec beaucoup de volonté pour les principaux attributs. Il pousse ses actions aux planches sur Lopez, Marignan et Aliaga. Marignan allonge ses rasets et régale. Il est bien présent sur les séries, puis anticipe sur Bénafitou. 12 minutes de course agréable et Carmen au retour.

Montégo (356) de Lautier : C’est le cas de le dire on vient de passer à la vitesse supérieure. Les poursuites se terminent cornes au fil des planches. Aliaga y laisse la cheville. Ça tape fort derrière Marignan. Il faut 5 minutes pour les bobines, il continue à dominer les hommes. Les sollicitations se font rare et les gradins grondent. Il rentre ses pelotes en musique et les applaudissements.

Sixte (416) de Michel : Il sort avec beaucoup d’envie et met de l’ambiance en piste et sur les gradins. Félix est celui qui donne en premier et la réponse est à a hauteur. Lopez le provoque à deux reprises et le résultat est explosif. Il lui reste encore de l’énergie, mais les hommes manquent d’entrain. Rentre un gland avec les honneurs et les gradins.

Trophée des As : Marignan 7 pts, Naïm 5pts, Aliaga 3,5pts, Félix 2pts, Marquis 2pts, Bénafitou 0.5pts.

Souvenir Louis-Lacroix : Marignan 9pts. Taureau : Montégo de Lautier

Commentaires : Alain Poussel

Crédits Photos : Michel Naval

_DSC8552

_DSC8619

_DSC8627

_DSC8631

_DSC8649

_DSC8681

_DSC8688

_DSC8736

_DSC8768

_DSC8774

_DSC8780

_DSC8808

_DSC8818

_DSC8866

_DSC8878

_DSC8910

_DSC8931

_DSC8933

_DSC8971

_DSC9029

_DSC9094

_DSC9097

_DSC9100

_DSC9109

_DSC9148

_DSC9189

_DSC9206

_DSC9208

_DSC9239