Organisateur : CTPR FONTVIEILLOIS

Trophée des As – 48ème Crochet d’Argent – 120 ans du Club

Président de Course : BAYLE Philippe

Délégué FFCC : SERVAIS Laure

Le Crochet d’Argent 2018 pour Zékraoui et Chico de Lautier

Tous ce qui compose la course camarguaise étaient réuni dans les arènes : Gardians, Péna et Arlésiennes avec en prime la Reine d’Arles Anaïs Lesbros et ses demoiselles d’honneurs. Le public était présent sur les étagères et pourtant nous n’avons jamais atteint des sommets sur le sable. Pour les noirs Chico de Lautier marque sa différence et s’impose pour le prix. Pour les blancs l’engagement de Zékraoui fait la différence, vient ensuite Marignan qui hérite du Prix du meilleur animateur.

Berlioz (925) de Gillet : Dans un premier temps, pour ses principaux attributs, il est bien présent, vient aux planches avec force. Aux bobines, il se donne un mouvement de tête qui gène les plus courageux. Les rasets s’expassent. Il préfère les droitiers et finis mieux ses actions. Rentre ses ficelles en musique. 

Rudy (645) de la Galère : A peine plus d’une minute pour les rubans. Le travail est brouillon et le taureau perd ses repères. Il fait ce qu’il peut pour sa première ficelle. Il regagne le toril à la 6ème minutes pour boiterie.

Chico (557) de Lautier : Sérieux, il met de l’engagements dans les échanges. Prend quelques séries et lache le deuxième pompon à la 5ème minutes. En cocardier, il change de terrain et domine les hommes. Rattrape Marignan à la planche, sans mal, renouvelle l’actions sur Zékraoui. Domine nettement, retour au toril à la 12ème minutes avec les honneurs et le prix du meilleur taureau entre les cornes.

Banaru (507) du Rhône : Pour les principaux attributs Zékraoui est le seul à vraiment le solliciter à son avantage. Plus posé le bioù enferme mes les hommes et Zékraoui termine la main sur le frontal. Plus près des planches le noir répond a toutes les attaques, pas toujours correctes. Rentre à la 14ème avec Carmen.

Arlèsien (613) de Chauvet : Il est volontaire, prend tous ce qui passe en venant taper aux bois avec force. Très rapidement nous en sommes aux bobines. Il ne tiendra pas bien longtemps et sera de retour au toril avant le 7ème minutes en musique.

Artalet (816) de Laurent : Une fois de plus le taureau subit tout et n’importe quoi. Il vient bien aux planches derrière Zékraoui ou Four, mais il est submergé par les blancs. Il retourne au toril à la 7ème minutes en silence.

Vegas (043) d’Allard (HP) : Reste 10 minutes en piste. Après un démarrage tranquille, il accélère pour finir quelques actions au fil des barrières. Mieux placé et attentif il résiste aux attaques. Il gardera ses ficelles pour son retour en silence.

Commentaires : Alain Poussel

Crédit Photos : Michel Naval

FONTVIEILLE (28)

FONTVIEILLE (30)

FONTVIEILLE (32)

FONTVIEILLE (33)

FONTVIEILLE (34)

FONTVIEILLE (38)

FONTVIEILLE (39)

FONTVIEILLE (40)

FONTVIEILLE (42)

FONTVIEILLE (44)

FONTVIEILLE (45)

FONTVIEILLE (46)

FONTVIEILLE (50)

FONTVIEILLE (54)

FONTVIEILLE (55)

FONTVIEILLE (57)

FONTVIEILLE (58)

FONTVIEILLE (61)

FONTVIEILLE (62)

FONTVIEILLE (63)

FONTVIEILLE (66)

FONTVIEILLE (68)

FONTVIEILLE (69)

FONTVIEILLE (71)

FONTVIEILLE (72)

FONTVIEILLE (73)

FONTVIEILLE (101)