La capelado

12 septembre 2019

Cabannes 08.09.2019

Organisateur : CTPR lou Provenco de Cabannes

Trophée Avenir – finale du Trident d'Or

Président de course : Thierry TOSAS

Délégué FFCC : Roger MOUIREN

Une 61ème finale du Trident d'Or excellente

Cettefinale a été d'un très bon niveau et est revenue pour la première fois à la manade saintoise du Pantaï

Daladel, meilleur taureau du jour, 47 Carmen attribués par l'excellent Thierry Tosas. 8 hommes et 4 tourneurs pour une capélado haute en couleur.

Pour Lou Pantaï

Le premier, Rasclet se défend avec un petit coup de revers et une armure menaçante. 6' les rubans. Aux ficelles, il continue à se battre avec autorité, réalisant quelques fusées. 13'30 saluées 4 fois. Troisième, Mithra détient beaucoup d'énergie et se livre sans aucun refus. Quand il a le blanc dans son viseur, il conclut, récompensés plusieurs fois. Puis il se défoule sur les planches. Au grand plaisir du public. C'est le préretraité Moine qui décroche les deux ficelles. Magnifique de volonté, il entend 8 fois Bizet. Sorti 5ème, Daladel est un batailleur énergique. Toutes les propositions sont acceptées par l'unicornu de Bardouine. La 1ère ficelle pour Matéo (7ème). Droite, Gauche, il ne s'économise pas et à la 11ème, Matéo le renvoie au toril avec un 9ème Carmen.

 

Chez Blanc

Le second, Sauvignon est tout le temps en mouvement mais il va laisser ses attributs en 2 petites minutes. En râlant, il visite tous les coins de la piste, effectuant des puissantes poussées. A la 6ème, la première est pour Martin Cocher. Pour la seconde, il la laisse à Moine. 5 Carmen plus retour. Au bout de 2 minutes, le quatrième Cubistano doit défendre ses ficelles. Généreux et sérieux, il met toutes sont énergie dans la bataille. Cocardier complet il sera premier à rentrer ses bobines, applaudi et 12 fois les honneurs. Pour finir la séance, Excalibur est pris dans un tourbillon mais son coup de tête le sauve. Il ne refuse rien, mais un peu brouillon, il manque de finition, lâchant après le passage. Il sauve une ficelle, après 8 récompenses.

Trophée Avenir : Danna et Sola (6pts), Bressy et Laurent (4pts)

Trophée Honneur : Matéo (15pts), Martin-Cocher (14pts)

Trident d'Or 2019 :

Manade vainqueur : Lou Pantaï

Meilleur taureau de la finale : Daladel du Pantaï

Raseteur aux points : 1er : Ludovic Bressy – 2ème Vincent Laurent – 3ème Tristan Castel

Meilleur animateur de la finale : Ludovic Matéo

Commentaires : Yves Bustin (la Marseillaise)

Crédit photos : Jean Ravoux et Alain Poussel

Cabannes 01

Cabannes 02

Cabannes 03

Cabannes 04

Cabannes 05

Cabannes 06

Cabannes 07

Cabannes 08

Cabannes 09

Cabannes 10

Cabannes 11

Cabannes 12

Cabannes 13

Cabannes 14

Cabannes 15

Cabannes 16

Cabannes 17

Cabannes 18

Cabannes 19

Cabannes 20

Cabannes 21

Cabannes 22

Cabannes 23

Cabannes 24

Cabannes 25

Cabannes 26

Cabannes 27

Cabannes 28

Cabannes 29

Cabannes 30

Plus de Photos : Jean Ravoux

Posté par poulain13 à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


30 août 2019

Noves

Organisateur : CTPR l'Encierro de Noves

Trophée de l’Avenir – Finale du Trophée de la famille Chauvet

Président de Course : Nicolas BELTRI

Déléguée de FFCC : Annie DI CRISTOFANO

Le doublé pour Romain Fouque

Trois Ricard... sinon rien.

La finale du Trophée Famille Chauvet s'est disputée devant des arènes quasiment pleines. En conclusions, les spectateurs sont repartis satisfaits malgré le fait que 10 ficelles sont rentrées. En préambule, le Club Taurin l'Encierro à tenu à récompenser pour leur fidélité deux raseteurs, les Damien Martin-Cocher et Moutet qui ont mouillé le tricot. C'était le jour des dernières quand après l'entracte, est sorti pour son ultime présentation le taureau Absolut de Ricard, à la belle carrière. La remise des récompenses à été l'occasion de désigner deux taureaux venus de Méjanes, sur la saison Vivario et sur la course du jour, Palun l'explosif. Côté raseteurs, le prix aux points sur la saison pour Fouque, élu par le jury, comme le meilleur animateur. Un prix qu'aurai pu obtenir le talentueux El Mahboub. Nicolas Favier a lui aussi bien participé. Et félicitons aussi Gros pour son bel investissement en piste et hors-piste pour la lutte contre le cancer des enfants.

Boris (023) de Nicollin : Il subit 3 minutes de bourre, se soulevant derrière Fouque et poussant fort après Favier. Aux ficelles, il accepte toutes les propositions. Il les conserve avec un 6ème Carmen.

Boucanier (258) de F. Guillerme : Pour sa 9ème sortie de la saison, il a encore fait étalage de ses penchants barricardiers. Avec lui, toutes les occasions sont bonnes pour des frappes chirurgicales... Généreux à l'extrême, il se retrouve sans rien à la 9ème... sauf une élastique, 12 excellentes minutes saluées 10 fois. Et un bilan de 12 percussions dont la moitié sur Fouque.

Charro (251) de la Galère : Les rubans partis, il doit se déplacer pour éviter la ruée... Mais il a tendance à courir. Quand Fouque le charge, il se dresse. Il tape fort après Bernard, puis derrière Moutet. Allant finir par un tampon sur Gros. Et 5 récompenses pour une de plus au retour.

Crépuscule (113) des Baumelles : Après 2 minutes d'observation, il se donne dans une longue série et Carmen joue. Quand il se place, il répond du tac au tac, 6 minutes les rubans. Sérieux et compliqué, il ne se laisse pas manoeuvrer. Un peu mou, il rentre ses ficelles, sans souci (250). Nette supprématie avec 3 Carmen et rentrée.

Boléro (036) de Lautier : Il se livre avec des raccompagnements corne glissée. Comme il baisse la tête au contact, les attributs résistent plus de 5 minutes. Avec énergie, il percute Fouque. Et sur le même, il produit une grosse anticipation. Sur la gauche, il est brillant. Une dernière percussion sur Gros et les bobines rentrent. Sept fois les honneurs.

Manduellois (239) de Blanc : 2' les pompons. Puis entrepris des deux bords, il montre ses facettes barricardières. De plus, il est plein de vaillance et les enchaînements se succèdent avec des réactions puissantes. Suite à la mésentente générale, il ficelle fatiguée n'est pas attribuée. L'autre est pour Favier, 6 Carmen en tout.

Palun (255) de Ricard : Il est prévu 12 minutes. Il commence par plusieurs évasions, avant de tamponner El Mahboub, Garcia et de sauter avec fureur derrière Moutet. Carmen passe en boucle, avec ce sang non azimuté... 10 Carmen, des ficelles à Méjanes et prix , mérité, du meilleur taureau de la finale.

Trophée Avenir : Fouque (13pts), El Mahboub (12pts), Favier N. (10pts), Garcia F. (6pts), Baldoul (2pts)

Trophée de la Famille Chauvet : Meilleur raseteur aux ponts et animateur : R. Fouque.

Meilleur taureau de la saison : Vivario de Ricard – Meilleur taureau de la finale : Palun de Ricard

Commentaires : Yves Bustin (La Marseillaise)

Crédits Photos : Michel Naval

Noves 01

Noves 02

Noves 03

Noves 04

Noves 05

Noves 06

Noves 07

Noves 08

Noves 09

Noves 10

Noves 11

Noves 12

Noves 13

Noves 14

Noves 15

Noves 16

Noves 17

Noves 18

Noves 19

Noves 20

Noves 21

Noves 22

Noves 22A

Noves 23

Noves 23A

Noves 24

Noves 25

Noves 26

Noves 27

Noves 28

Noves 29

Noves 30

Barbentane 26.08.2019

Organisateur : CTPR Barbentanais

Trophée Avenir – Finale des Trophée Jean Chauvet et Camille Lambert

Président de la course : André PAILLET

Délégué FFCC : Maurice ROULET

Les Trophée pour Soler et Azzaro de Martini

Une ambiance traditionnelle pour cette finale avec les Arlésiennes, la Péna et les gardians. Seulement 5 raseteurs à la capélado. Pourtant la course a été animé pour satisfaire le public. La présence de Zékraoui a fait monter d'un cran l'intensité. Soler reçoit le premier prix. Pour les noirs, Azzaro de Martini renporte le prix de la finale et pour la récompense de la saison sera attribué à Moudagaï de St Pierre.

Gédéon (455) de l'Occitane : Peut-être un peu jeune pour attaquer une course, il se déplace beaucoup en recherche de repères et d'un placement qui lui permettra de se placer. Il prend les éries avec volonté à partir du moment qu'il n'est pas en contre-piste. Rentre ses ficelles.

Tadorne (112) des Baumelles : Il a toute l'expérience pour s'imposer dans la piste. Il faut le travail jumellé de Soler et de Zékraoui pour le faire bouger. Les autres hésitent et une certaine facilité il s'impose. Gardera ses ficelles pour le toril, devant un manque de travail. 1 Carmen

Nabucco (050) de la Galère : Il se donne sur toutes les sollicitations. Les tenues blanches impose le rythme qu'il souhaitent. Il se comporte très bien dans les séries avec de la volonté. Sa course se terminera à la 13ème minutes. 3 Carmen et retour.

Druide (133) de J-C Blanc : Armé de longues cornes, il en impose et les tenues blanches font attention. Il faut le travail de Zékraoui pour relancer la course. Le taureau se donne et déclenche le disque à la satisfaction du public. Il conserve lui aussi ses bobines. 4 Carmen et retour.

Calabrun (202) du Pantaï : Trouve sa place dans le terrain des planches et attend les attaques. L'ensemble des blancs mouille le tricot pour conquerir ses attributs. Pour les bobines, la pression retombe jusqu'au moment ou la bobine s'effiloche. Il gardera, malgré tout, l'ensemble des ficelles. 4 Carmen et retour.

Azzaro (311) de Martini : il a de l'énergie à revendre. Ses réponses sont emprain de vaillance. Il répond à l'image de l'engagement que les tenues blanches mettent à le solliciter. Les séries se succèdent et le taureau ne cède rien. 11 minutes de course intense. 5 Carmen et retour.

L'Ascla (212) de F. Guillerme HP : Les raseteurs sont fatigués et le travail baisse d'un ton. Soler et Danna restent très actif. Aurait mérité un place où la pression est contante. Il montre du placement et des réponses à la hauteur des attentes.Il conserve un gland. 3 Carmen et retour

Trophée Avenir : Danna (16pts), Chevalier (9pts)

Meilleur raseteur : Soler Jérémy

Meilleur Taure de la Finale : Azzaro de Martini – Meilleur taureau de la saison : Moudadaï de St Pierre

Commentaires et Photos : Jean Ravoux

barbentane 01

barbentane 02

barbentane 03

barbentane 04

barbentane 05

barbentane 06

barbentane 07

barbentane 08

barbentane 09

barbentane 10

barbentane 11

barbentane 12

barbentane 13

barbentane 14

barbentane 15

barbentane 16

barbentane 17

barbentane 18

barbentane 19

barbentane 20

barbentane 21

barbentane 22

barbentane 23

barbentane 24

barbentane 25

barbentane 26

barbentane 27

barbentane 28

barbentane 29

Plus de Photos : Jean Ravoux

Pélissanne 25.08.2019

Organisateur : Société Taurine Paul Ricard de Pélissanne

Trophée Avenir – 2ème journée du Trophée du Raplaù

Président de la course : Jérôme PERRIN

Délégué FFCC : Paule BIROT

Jappeloup impose son rythme

El Mahboub remporte le Trophée du Raplaù 2019.

La capélado avait permis d'aprècier le groupe folklorique,la péna et les Raplaù du testu partenaire du Trophée. Comme la veille le duel El Mahboub/Fouque anime la finale du Trophée local. Floriant Lopez est très actif au point d'avoir un malaise à la pause, il sera récompensé. David Moine a été honnoré de sa longue participation au Trophée (vainqueur en 2004).Pour les noirs, Jappeloup donne le prix du meilleur taureau de la finale à la Galère, pour celui de la saison c'est Laricio de Cuillé qui est couronné. Les autres bioù de la finale ont été bon.

Prieur (822) de Bon : Il s'engage sur les attaques, avec des poursuites qui viennent au fil des planches. Aux ficelles, il se calle devant le toril, les hommes hésite un peu et le taureau tient tête aux tenues blanches. Il perd sa 1ère ficelle sur la trompette, rentre la seconde. 3 Carmen et retour.

Mistral (844) de Fournier : Il se donne sur toutes les sollicitations, et bien sur les rubans parte vite. Avec les ficelles, il s'engage plus fort. Il casse du bois sur Fouque puis pousse Sanchis contre les tubes. Les sollicitations se font plus rare. Il garde ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Samba (936) de Blatière-Bessac : Il dispose d'un gabarit imposant, il se défend et tient ses rubans pendant 5 minutes. Avec les ficelles, il est placé et ses réponses sont sérieuses. Il vient taper sur El Mahbou et Lopez. OLE travail est irrégulier et le taureau domine. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Jappeloup (837) de la Galère : La course monte de deux crans. D'entrée il vient taper plusieurs fois derrière Aliaoui, El Mahboub et Fouque. Dans la pression sur un raset, il propulse Fouque contre les tubes et lui coince la jambe. Le raseteur qui s'engage sait qu'il est en danger. Il rentre en ayant perdu un gland pour Fouque et la coupe de la cocarde. 5 Carmen plus retour. En prime les gradins et le prix du meilleur taureau.

Bambou (129) de Fabre-Mailhan : Très abordable dans les séries il perd rapidement ses rubans. Aux bobines, plus concentré il change d'attitude. Il vient taper après Fouque en conclusion d'une série. Il reprend le droite/gauche avec volonté. Il gardera ses bobines. 2 Carmen et retour.

Ariolo (234) de Blanc J-C : Il se déplace en cherchant sa place. Il saute derrière Lopez (revenu en piste après son malaise). Plus calme il est attentif aux mouvements des blancs. Il tient la piste et tient les hommes en respect. Il rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Tavignano (315) de Cuillé HP : 12 minutes de course. Le taureau est délaissé par la tête du Trophée. Il s'engage fort derrière Lopez en réussissant une enfermée à faire frémir puis vient taper derrière Sanchis et Fouque. 3 Carmen.

Trophée Avenir : Fouque (20pts), El Mahboub (16pts), Lopez (3pts)

Trophée du Raplaù  : El Mahboub (59pts), Fouque (34pts), Zelphati (10pts)

Meilleur taureau finale : Jappeloup de la Galère – Meilleur taureau de la saison : Laricio de Cuillé

Commentaires et photos : Alain Poussel

Pélissane 01

Pélissane 02

Pélissane 03

Pélissane 04

Pélissane 05

Pélissane 06

Pélissane 07

Pélissane 08

Pélissane 09

Pélissane 10

Pélissane 11

Pélissane 12

Pélissane 13

Pélissane 14

Pélissane 15

Pélissane 16

Pélissane 17

Pélissane 18

Pélissane 19

Pélissane 20

Pélissane 21

Pélissane 22

Pélissane 23

Pélissane 24

Pélissane 25

Pélissane 26

Pélissane 27

Pélissane 28

Pélissane 29

Pélissane 30

Pélissane 31

Pélissane 32

Pélissanne 24.08.2019

Organisateur : Société Taurine Paul Ricard de Pélissanne

Trophée Avenir – 2ème journée du Trophée du Raplaù

Président de la course : Jérôme PERRIN

Délégué FFCC : Paule BIROT

L'Auvergnat et Ténor font tourner Carmen

El Mahboub la forme estivale.

Avant la finale de dimanche, le public avait répondu présent dans cette arène où l'afficion est ancrée depuis des décennies, pour le 44ème Trophée du Raplaù. Une lutte acharnée oppose le gaucher El Mahboub au droitier Fouque.

Louxor (808) de Gillet : Gardera ses rubans deux minutes, le temps de signer quelques poussées jusqu'aux barricades. Aux ficelles, le rythme baisse et du coup, elles rentrent avec un 6ème Carmen.

L'Auvergnat (267) de Fabre-Mailhan : Il saute même avant la trompette puis après Dunan. Une kyrielle de sauts et retour en piste tout seul... Quand il a l'homme dans sa ligne de mire, il lui saute dessus (Dunan). Il détient d'évidentes qualités, appuyant dans les arrivées. Une ficelle rentre. 7 Carmen plus retour.

Castellet (133) de Ricard : Après une ribambelle de sauts. Il va finir par se poser, attendant les offensives qui se font rares. Du coup, il continue à s'évader. Tout a la fin, il effectue une belle séquence spectaculaire et conserve ses ficelles. S. Dunan se retire sur blessure au poignet. Bilan global : 14 sauts et 4 récompenses.

Ténor (849) de Fournier : Dans un ballet blanc, ses attributs volent en 2 minutes. Avec conviction, il se donne dans les séries et il reçoit un concerto de Bizet. Une ficelle est réclamée par plusieurs et elle est accordées à Fouque. L'autre rentre. 8 Carmen en tout.

Vincent (316) de Bon : Avec sa large armure. Il fait du spectacle. Il tape, il saute et il ramène tout. A 6 ans, il a des principes prometteurs. Et c'est avec énergie qu'il garde ses bobines. 4 Carmen plus rentrée

Gallion (318) de Blatière-Bessac : Longtemps observé, il doit attendre les ficelles pour enfin s'épancher. Les rubans pour El Mahboub. Si on aide, il frappe comme après Lopez. El Mahboub continue lève la première ficelle. L'autre au toril.

Saint Louisien (303) de Ribaud : Connu pour ses aptitudes barricardières, le hors-points se plait dans les échanges, avec des raccompagnements serrés. Puis il se met à saluer, laissant ses ficelles à El Mahboub à la 8ème minute. 8 Carmen au total.

Trophée Avenir : El Mahboub (29pts), Fouque (11pts), Chekaïki (5pts)

Trophée Honneur : Dunan S. (3pts)

Trophée du Raplaù après la 2ème jpurnée : El Mahboub (43pts), Fouque (14pts), Zelphati (10pts)

Commentaires : Yves Bustin (la Marseillaise)

Crédit photos : Michel Naval et Alain Poussel

Pélissane 01

Pélissane 02

Pélissane 03

Pélissane 04

Pélissane 05

Pélissane 06

Pélissane 07

Pélissane 08

Pélissane 09

Pélissane 10

Pélissane 11

Pélissane 12

Pélissane 13

Pélissane 14

Pélissane 15

Pélissane 16

Pélissane 17

Pélissane 18

Pélissane 19

Pélissane 20

Pélissane 21

Pélissane 22

Pélissane 22A

Pélissane 22B

Pélissane 23

Pélissane 26

Pélissane 27

Pélissane 28

Pélissane 29