La capelado

19 septembre 2018

Mouriès 16.09.2018

Organisateur : CTPR Mourièsen

Trophée des As – 46ème Finale des Olives Vertes

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Laure SERVAIS

Capelan excelle et s’impose sur la piste des Olives Vertes

Ciacchini, Bouharguane et Four, le tiercé gagnant

Une 46ème Finale agréable et dynamique, devant des gradins bien garnis où les raseteurs (As : Bouharguane (8 pts), Charrade (4), Chekade (4) sort au 6ème sur blessure, Ciacchini (13), Four (14), Marignan (7), Ouffe (2) et Honneur : Lafare (4)) ont su mener la course sans accrocs. Les biòu, pas toujours stables ou coopératifs, ont donné du fil à retordre aux blancs qui n’ont pas toujours su les cadrer. Capelan, observateur et rapide, a su mettre les hommes aux pas en les prenant de cours à chaque attaque et se voit couronner, encore une fois, meilleur taureau de la finale.

Du haut de ses 14 ans, Boer - 422 de l'Occitane se défend avec conviction, repoussant puissamment les attaques. Elles s'intensifient pour la récolte des bijoux en 2mn. Les ficelles sont vite entamées mais grâce à son gros coup de tête et malgré de multiples tentatives, il rentre ses 2 pelotes avec le disque.

Mobile, Monro - 608 de Bon nous offre un travail brouillon puis plus stable, il sait baisser la tête pour une chute des attributs en 4mn. Moins de présence, le noir arrive à se poser pour des réponses en force, baissant le mourre pour présenter ses cornes et réussit avec quelques répliques puissantes à sauver ses bobines en musique.

Énervé0 et violent, Andreloun - 958 de Raynaud met le désordre en chassant et sautant, puis se calme et les hommes cueillent les fruits en 6mn. Toujours dans la colère, il sait nous faire des séries mais se disperse souvent allant chercher le blanc. Ciacchini décroche la 1ère ficelle à la 13ème mn. Malgré un gros assaut final, il rentre la 2ème avec Carmen.

Posé d’entrée, Capelan - 902 de Lautier surveille et progressivement distribue des répliques de plus en plus rapides et percutantes. Il surprend Four et ses bijoux s’envolent en 4mn. C’est alors un festival d’enfermés, poursuites impitoyables, de Carmen (10), l’orage s’abat avec des éclairs foudroyants ne laissant pas de chances aux fers des blancs. Le biòu surprend une dernière fois Marignan et rentre ses bobines avec les étagères et Carmen encore une fois.

Un temps dissipé, Targueur - 7105 de Plo se reprend pour venir fort et 90s pour les attributs. Sa colère ne passe pas et le perd, faisant voler les planches, dommage, quand il se retrouve en piste, il sait nous offrir des vire-vire denses, tournant la tête devant le crochet. Il décolle derrière Bouharguane et rentre ses pelotes avec le disque.

Quintilien - 956 du Ternen répond volontiers à toutes les invitations et distribue en 2mn30 ses breloques. Toujours participatif, les hommes le travaillent avec modération mais précision. Four à la 6ème mn récolte la 1ère pelote. Plus de mordant, il sait taper la planche mais Ciacchini le fait rentrer à la 12ème mn avec la musique.

Les hommes sont moins présents mais piègent Youka - 0106 (hp) de Daumas à la 3ème mn et moissonnent cocarde et glands. Il vient bien repoussant avec conviction et cède sa 1ère ficelle à Ouffe à la 12ème mn et Charrade la 2ème sur la trompette. Le disque salue son retour.

Commentaires : Rémi Honoré (la Marseillaise)

Crédits Potos : Michel Naval

Palmarès de la 46ème finale des Olives Vertes

1er prix raseteur et 1er souvenir Loïc Rochette à Jérémy Ciacchini
2ème prix raseteur Jamel Bouhargane
3ème prix au raseteur Bastien Four
Prix meilleur cocardier plus le 2ème souvenir Marcel Passeraud au taureau Capelan de Lautier

MOURIES (75)

MOURIES (79)

MOURIES (80)

MOURIES (85)

MOURIES (87)

MOURIES (89)

MOURIES (90)

MOURIES (91)

MOURIES (92)

MOURIES (94)

MOURIES (95)

MOURIES (96)

MOURIES (97)

MOURIES (99)

MOURIES (103)

MOURIES (105)

MOURIES (106)

MOURIES (108)

MOURIES (109)

MOURIES (110)

MOURIES (112)

MOURIES (114)

MOURIES (116)

MOURIES (117)

MOURIES (118)

MOURIES (120)

MOURIES (122)

MOURIES (124)

MOURIES (125)

MOURIES (139)


12 septembre 2018

Fontvieille 09.09

Organisateur : CTPR Fontvieillois

Trophée de l’Avenir – 60ème finale du Trident d’Or

Président de Course : Philippe BAYLE

Délégué FFCC : Alain BORG

Le trio de la Galère remporte le Trident d’Or 2018

Diego meilleur taureau de la finale

Lors de cette 60ème finale du Trident d’Or, deux styles de taureaux s’affrontaient : les généreux, donnant un rythme agréable et dynamique de la manade la Galère et les sérieux faisant reculer et réfléchir les blancs de la manade Lautier. Avec 199,5 pts, la manade de la Galère remporte le titre, la manade Lautier faisant 198 en nous présentant les 2 meilleurs taureaux de la finale (Envella et Diego). Les hommes (Avenir : Bressy (3 pts), El Mahboub, Laurent (4), Laurier (3), Zbiri (6) – Honneur : Gaillardet (7), Martin-Cocher (23) et Pradier (8)) ont mené la course dans un tempo modéré mais non languissant. Zbiri remporte le crochet d’Or, Martin-Cocher très présent est l’animateur de l’après-midi confirmant sa belle saison.

Pour la manade Lautier :

En un, les 12 blancs tombent sur les cornes d'Origan 168 qui se donne avec envie dans de belles séries et défend avec puissance ses attributs qui tombent en 4mn. Moins de propositions, le noir se révèle féroce au contact en jouant de la tête et à la planche en accélérant derrière l'homme. Les crochets tentent les vire-vire, ça tourne avec le disque mais en vain, les pelotes résistent et rentrent avec Carmen.

Après la pause, plein de jus, Diego 174 se défend avec vitesse et montre rapidement son savoir-faire en sautant derrière Laurier. Les hommes hésitent, reculent et il faut 4mn pour la récolte des bijoux. Le noir prend le dessus, plusieurs fois il surprend le blanc et l'enferme. Plus les hommes réfléchissent, plus le noir se concentre et malgré de sérieux vire-vire, il rentre en musique ses bobines.

5ème, vif lui aussi, Envella 167 est présent sur tous les coups, et les hommes en profitent mais le noir a du répondant, répliquant fort à la planche et cède en 2mn30 ses rubans. Moins d'attaques, observateur, quand on le cherche, il bondit sur le blanc pour se défendre fort jusqu'aux planches présentant les pointes. De plus en plus sérieux, le biou fait peur, les hommes y vont avec précaution et il rentre ses ficelles avec le disque.

Pour la manade de la Galère :

2ème, nerveux et dynamique, Charro 251 tombe dans le piège des blancs et ses bijoux volent en 2mn30. Les hommes baissent les fers mais une série effiloche, la pression monte faisant parler les planches et le disque et Zbiri décroche la 1ère ficelle à la 8ème mn. La bravoure du noir et la bobine hérissée donnent de l'animation mais le noir tient le coup, il décolle derrière Bressy et sauve sa 2ème ficelle avec les honneurs.

3ème, dans une attaque brouillonne, Zalduendo 279 se fait piller ses breloques en 2mn. Très participatif, le biòu accepte de gros vire-vire où il se défend avec courage et efficacité. Les derniers brins donnent lieu à une curée et la main sure de Martin-Cocher y met fin à la 14ème mn. La 2ème ficelle est pour le toril avec le disque.

Dernier, hop, 1 mn et le volontaire Cazaubon 121 a perdu cocarde et glands. Changeant souvent de terrain, le noir, qui peut avoir de fortes répliques au bois, se fait piéger dans de belles séries qui épluchent les bobines. La 1ère est pour Zbiri et dans le même rythme le biòu cède à la 13ème mn la 2ème à Martin-Cochet et retour musical.

Palmarès du 60ème Trident d’Or : Manade la Galère : 199.5 pts et Coupe du Trident d’Or

                            Trident d’argent : Manade Lautier : 198 pts

                            Crochet d’Or : Zbiri Smaïn

                            2ème Fouque Romain (absent)

                            3ème Vincent Laurent

                            Animateur de la finale : Martin-Cocher Damien

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédits Photos : Alain Poussel

275A0009

275A0041

275A0079

275A0101

275A0159

275A0321

275A0332

275A0416

275A0426

275A0458

275A0468

275A0500

275A0639

275A0690

275A0715

275A0742

275A0762

275A0772

275A0798

275A0818

275A0959

275A1024

275A1089

275A1148

275A1153

275A1162

275A1169

Posté par poulain13 à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2018

Fourques 02.09

Organisateur : CTPR

Trophée de l’As – Trophée des Lices

Président de Course : Nesti NORBERT

Délégué FFCC : Henri MICHON

Moka et Cadenas héros du jour

Pour ce 3ème Trophée des Lices, les étagères pleines ont pu voir des noirs et des blancs nous proposer une agréable course.

Le Président N. Nestri et Carmen ne se sont pas trompés, les hommes (As : Auzolle (9 pts), Bouharguane (8), Cadenas (28), Charrade 22), Dunan (5), Faure, Marquis (2), Naïm (10) - Honneur : Moutet) dans une entente agréable ont su nous montrer du bon travail. Cadenas réussit son retour en menant la course et les taureaux et remporte le prix. Bouharguane lui a bien répondu à gauche. Chez les noirs, aucun n’est passé au travers mais Moka, le plus complet, récolte le Trophée.

Muscadin (508) de Fournier se place et répond avec conviction, baissant la tête devant le fer. Une belle lutte pour l'envol des attributs en 3mn. Toujours combatif au contact mais sans pousser loin, Cadenas racle la 1ère ficelle. Plus agressif par la suite et c’est encore Cadenas pour la 2ème. Musique pour sa rentrée à la 12ème mn.

Perdu, Galant (844) de St Germain se fait piéger et distribue cocarde et glands en 1 mn. Un moment de panique sur la piste où le noir se révèle violent. Les blancs réussissent à le cadrer dans des séries où il tend les cornes au contact. Charrade décroche la 1ère ficelle à la 6ème mn. De belles réponses, repoussant fort puis les hommes baissent de rythme et il rentre la 2ème avec disque et gradins.

1 mn et Urubu (894) de Plo a rendu ses bijoux. Dans un travail continu, les hommes le sollicitent, le noir attentif sait plusieurs fois surprendre le blanc et l'enfermer. Mais Cadenas à la 5ème mn le piège, le tire et récolte la 1ère bobine. Ses réponses deviennent plus fermes ce qui plait à Carmen mais les assauts finaux permettent à Naïm de récolter à la 8ème mn la 2ème ficelle. Retour musical.

Calé et attentif, Bauccis (997) de Saumade se défend avec puissance et distribue ses breloques en 2mn. Sa concentration rend les assauts calculés, une fois lancé il répond en séries. Jouant de la tête il cède sa 1ère ficelle à Dunan. Il prend confiance, surprend Cadenas, les hommes le tirent plusieurs fois jusqu’aux bois et c’est la cohue pour le dernier brin attribué à Charrade. Carmen le rentre à la 14ème mn.

En quelques rasets, Biterrois (804) de Rouquette, décidé, rend ses bijoux. Le noir a du mal à se retrouver en piste. Les hommes le sollicitent, le biòu se défend sans grande conviction et rend sa 1ère ficelle à Charrade à la, 5ème mn. Pour la 2ème, s’il reste centriste, il retrouve du mordant quand les blancs le prennent bien et à la 13ème mn Cadenas le fait rentrer sur le disque.

Moka (708) du Rousty a du jus et répond avec conviction et ses fruits sont récoltés en 2mn. Lancé dans des vire-vire, il se défend et il faut des rasets affirmés pour que les ficelles s’épluchent. Il embarque Cadenas dans le berceau mais c’est Auzolle qui décroche la 1ère pelote à la 8ème mn. Le noir se donne avec cœur, surprend Bouharguane et Cadenas récolte la 2ème à la 14ème mn. Carmen et étagères pour son retour.

Décidé Kouros (022) (hp) de Fabre-Mailhan se place pour répondre à chaque tentative et distribue en 2mn ses attributs. Du mordant, frappant le bois avec force, basculant derrière Bouharguane, Dunan récolte la 1ère bobine et malgré moins de pression, à Charrade la 2ème à la 12ème mn avec un dernier tour de disque.

Commentaires : Rémi Honoré (la Marseillaise)

Crédits Photos : Alain Poussel

275A0003

275A0128

275A0145

275A0158

275A0164

275A0266

275A0276

275A0294

275A0311

275A0327

275A0360

275A0381

275A0411

275A0587

275A0692

275A0714

275A0723

275A0788

275A0842

275A0881

275A0895

275A0926

275A0985

275A1007

275A1039

Fourques 01.09

Organisateur : CTPR

Trophée de l’Avenir – Souvenir Gérard Servonnat

Président de Course : Nesti NORBERT

Délégué FFCC : Denis QUIOT

Améraoui et Souchet pour le souvenir Servonnat

Une demi-arène pour ce samedi sur les étagères de Fourques. Il est vrai que le Nimes Olympique recevait le PSG. Une course agréable où les taureaux n’ont pas pesé bien lourds tant le travail a été efficace. Améraoui, encore sous les coups de sa rouste de Jonquières, domine les débats. Moutet en reprise reste sage. Seul Faure reste en retrait. 

Prieur (822) de J. Bon : Trop brave sur le raset, il accélère ensuite et fini fort aux planches en passant la corne et parfois la tête. Les sollicitations pleuvent et il a de la difficulté a résisté. Au bout de 8 minutes il retourne au toril.

Déserteur (915) du Brestalou : il aura couru pendant ses 15 minutes. Difficile de le travailler dans ces conditions. Il chasse le blanc et sur les rasets il pointe corne en avant, sur Moutet et Benhammou. Il gardera dans ses conditions ses ficelles, rentre en silence.

Cupidon (753) de Lautier : La domination des blancs est immédiate, et le taureau reste appliqué pour répondre à toutes les sollicitations. Il fait ce qu’il peut, mais au bout de sept minutes il réintègre le toril totalement dépouillé.

Misti (235) de J-C Blanc : Il est le plus jeune de l’après-midi. Attentif il empêche le cercle de ce formé en chassant le blanc. Il met de la vitesse pour poursuivre Auzolle, puis se soulève derrière Marquis. N’aura pas subit la pression, dommage… Garde ses bobines pour le toril avec la musique.

Souchet (048) de Ricard : Le rythme de la course change. Le taureau est vif et volontaire. Sur les rasets engageaient, il vient taper aux planches avec force. Aux pelotes il durcit encore sa course et saute derrière Améraoui et Benhammou avec force. Il gardera une ficelle pour son retour avec le disque et le prix du meilleur taureau.

Valjean (078) de R. Michel : Il a de l’énergie et veux bien faire. Dans les premiers rasets il montre qu’il faut compter avec lui. Il saute derrière Auzolle, met Marquis en difficulté. Après la 10ème minute pour la deuxième ficelle, il rattrape Benhammou qui trébuche au marche-pied, lui coince le genou avec le frontal (un miracle). Le taureau rentre et la course se terminera ainsi.

Trophée de l’Avenir : Améraoui 23pts, Benhammou 8pts, El Mahboub 4pts.

Commentaires : Alain Poussel

Crédits Photos : Michel Naval

DSC_9378

DSC_9390

DSC_9425

DSC_9437

DSC_9450

DSC_9461

DSC_9481

DSC_9482

DSC_9525

DSC_9530

DSC_9584

DSC_9586

DSC_9588

DSC_9599

DSC_9603

DSC_9628

DSC_9634

DSC_9644

DSC_9664

DSC_9693

DSC_9793

Jonquières-St-Vincent 30.08

Organisateur : CTPR L’AFICION

Trophée de l’Avenir – Souvenir Vincent Garcin

Président de Course : André PAILLET

Délégué FFCC : Roger MOUIREN

Améraoui et Cridon pour le trophée Garcin

Brunel meilleur animateur

 Comme toujours ici, les gradins étaient copieusement garnis pour rendre hommage à Georges Garcin, pour la 6ème fois. 7 hommes et 4 tourneurs ont répondu à l'appel de Dédé Paillet, remplaçant Joris Alvarez, touché cette semaine par une perte cruelle.

Aux points, Loïc Ameraoui a été le plus adroit, tandis qu'à l'animation, le jury a récompensé Alexis Brunel mais Yannick Michelier n'était pas loin, par ses belles initiatives à tous les taureaux. El Mahboub continue sur sa lancée, Bernard a été moins en vue que d'habitude. Benhammou et Bakloul ont bien œuvré dans un bel ensemble.

1) COUSTOU(928) de Lautier : un premier qui fait du surplace un certain temps. Ameraoui pour le faire venir, prend des risques et se fait bousculer, sans mal. Le moral est en hausse et il serre Bernard. Se tenant à mi-piste, il faut sprinter après le passage. Mais beaucoup trop de refus, lui permettent de rentrer ses ficelles, en silence.

2) MAFFRE(050) de Paulin : 3 minutes pour les rubans, décollé lui aussi. Il peut aussi se déplacer ou lever les planches, et finir dans le pourtour...où il s'éternise. En piste, il tricote et les bras sont en danger. 3 Carmen plus retour avec ses ficelles.

3) CRIDON(944) de Cuillé Frères : il perd ses attributs en 2 minutes, son gabarit imposant lui interdisant plus de mobilité. Il se tient le long des planches pour de temps en temps une fusée. Aux ficelles, il montre une grosse conviction, rajoutant la finition pour une symphonie de Bizet...Quel courage durant 13 minutes. Les ficelles pour Ameraoui et 10 Carmen en tout. Et le vote du Club Taurin pour le prix.

4) RADIEUX (113) de Laurent : remplaçant Boléro, il va se donner dans des poursuites effrénées et des sauts, dont un après El Mahboub. Généreux, si on lui donne du champ, il va à l'extrême, Brunel s'y collant avec la manière. Il rentre une ficelle avec un 5ème Carmen, et bouche fermée.

5) VIOLINO(202) de Bon: à la 3ème, plus de cocarde et glands. Quand il est travaillé, il se jette après les blancs. Les hommes le font briller et notamment Michelier qui se fait enfermer. 11 récompenses en tout et les ficelles sur ses cornes. Le prix aurait pu lui échoir

6) BALZAC(118) de Nicollin : très vaillant, après un saut, il va chuter lourdement et cela va l'éprouver et une paire de longues séries vont encore plus l'affecter, mais ça ne l'empêche pas de s'envoler plusieurs fois derrière El Mahboub,  Michelier et Bakloul. 3 fois la musique plus retour et au retour avec ses ficelles lui aussi.

7) GARROS(252) de Ricard : connu pour ses décollages, il va être observé de loin. Une armure "larga", et la terreur de Méjanes est délaissé. Seule la coupe sera faite par El Mahboub, pendant les 10 minutes prévues. Une balade...sur la terre de Jonquieres. 3 Carmen accordés pour cette totale emprise.

Commentaires : Yves Bustin (la Marseillaise)

Crédits Photos : Michel Naval

Trophée de l'Avenir : Ameraoui 16/ El Mahboub 8/ Bernard 7/ Benhammou, Bakloul 5/ Brunel 4

JONQUIERES (5)

JONQUIERES (2)

JONQUIERES (8)

JONQUIERES (15)

JONQUIERES (16)

JONQUIERES (18)

JONQUIERES (21)

JONQUIERES (22)

JONQUIERES (23)

JONQUIERES (25)

JONQUIERES (27)

JONQUIERES (29)

JONQUIERES (31)

JONQUIERES (33)

JONQUIERES (34)

JONQUIERES (35)

JONQUIERES (37)

JONQUIERES (39)

JONQUIERES (40)

JONQUIERES (42)

JONQUIERES (44)

JONQUIERES (46)

JONQUIERES (47)

JONQUIERES (48)

JONQUIERES (49)

JONQUIERES (51)

JONQUIERES (52)

JONQUIERES (53)