La capelado

14 juillet 2018

Vallabrègues 12.07.2018

Organisateur : CTPR LOU VINCEN

Course Avenir/Honneur – finale du Trophée J. Cambi

Président de Course : EYMONET Daniel

Délégué FFCC : MAZAS Jean-Pierre

Enzo Bernard remporte le Jeannot Cambi

Une belle affluence pour cette finale, il est vrai que l’on est bien à l’ombre des platanes. Une course intéressante, avec des bioù qui ont donné du plaisirs et de l’émotion. Capelan de Lautier remporte le Trophée, mais tous les taureau ont été à la hauteur de la finale. Pour les blancs les jeux étaient fait avant l’ouverture mais Bernard et Bressy ont fait les efforts pour animer la course.

Sérapis (646) de Plo : Il entame sa course avec entrain et tient tête un moment aux tenues blanches. Aux ficelles il se réserve et son coup de tête perturbe la pose du crochet sur la corne. Il se reprend un peu sous la pression et termine fort sur Garcia et Bernard. Rentre une ficelle en musique..

Traquet (846) de Félix : Beaucoup de volonté dans ses réponses aux attaques. Il ramène les hommes jusqu’aux planches. Martin J. termine main sur le frontal. Reste parfois loin des planches. Prend les séries et les terminent aux planches sans taper aux bois. Rentre une ficelle avec Carmen

Pégasse (948) des Baumelles : Son gros gabarit, ses cornes mal embranchées et son placement pose beaucoup de problème aux hommes. Qui si frotte s’y pique et il finit fort derrière le blanc. Signe 3 grosses actions, engagées aux planches, sur Bernard. Garde les ficelles pour son retour en musique et applaudissement.

Capélan (902) de Lautier : Il est doté d’une vitesse supersonique. Au premier raset il rattrape Guerrero qui passe sous les bois, sans trop de mal. Les hommes hésitent puis se reprennent avec Bernard, Bressy d’abord. Les As mettent en route avec Félix et Martin pour prendre les glands. Rentre les ficelles avec Carmen, les gradins et le prix du meilleur taureau.

Gabin (813) de Laurent : Rapidement saute derrière Garcia. Devant le manque de pression il saute pour visiter le pourtour. En piste, il est attentif et ses poursuites sont vives. Il met la pression sur Félix et sur Allan sur qui il casse du bois. Garde ses bobines et rentre avec l’air de Carmen

Achille (809) de l’Occitane : Attentif, il surveille les raseteurs. Les attaques sont réfléchies et pas nombreuses. Il faudra 7mn pour la coupe de la cocarde et le 2ème gland tiendra 12mn. Il vient sur la rencontre et poursuit fort en venant taper ou passer les planches fortement. Sans opposition il garde ses ficelles et rentre avec l’air de Bizet et les applaudissements.

Gino (275) de la Galère : Il est jeune et pourtant il a déjà de bons principes. Il tient la piste, surveille les actions et si l’on vient au contact il répond avec force et vivacité. Il s’envole derrière Zbiri. A revoir avec plus de pression. Rentre ses pelotes en musique.

Palmarès : Meilleur raseteur aux points : Bernard E. – Meilleur Animateur : Bressy Ludovic.

Meilleur taureau de la course : Capélan de Lautier

Crédit Photos : Michel Naval

Commentaires : Alain Poussel.

DSC_4556

DSC_4566

DSC_4580

DSC_4586

DSC_4624

DSC_4680

DSC_4684

DSC_4691

DSC_4697

DSC_4778

DSC_4810

DSC_4840

DSC_4845

DSC_4862

DSC_4885

DSC_4917

DSC_4930

DSC_4943

DSC_4968

DSC_4978

DSC_4990

DSC_5015

DSC_5019

DSC_5052

DSC_5068

DSC_5077

DSC_5090

DSC_5103

DSC_5124

DSC_5150


13 juillet 2018

Cavaillon 08.07.2018

Cavaillon 08.07.2018

Organisateur : CTPR LOU CAVARE

Course Avenir/Honneur – Course du Melon d’Or

Président de Course : PANCIN Pierre

Délégué FFCC : NIGUET Frédéric

Arquet de F. Guillerme et Bernard sur le Podium

La tribune à l’ombre pleine pour cette course du Melon d’Or. Un amalgame de jeunes et plus expérimenté pour les tenues blanches avec Bernard, Brunel et Rey, Faure et Auzolle. Pour les noirs même mélange entre les jeunes et les plus anciens, qui nous permis de voir une course agréable et animé de bout en bout.

Malinois (937) de Lautier : Il vient sur toutes les sollicitations, volontaire à la rencontre et poursuit avec autant de puissance. Il ne vient pas taper aux bois, cornes en avant il chasse l’hommes. S’envoie derrière Aliaoui et ramène Auzolle sèchement aux planches. Rentre en musique avec une ficelle.

Arquet (154) de F. Guillerme : Avec beaucoup de volonté et d’entrain, il serre de près les tenues blanches qui s’engagent. Rattrape Rey, devant le toril, et le bouscule, sans mal, à la planche. Pour la 2ème ficelle il prend une forte pression et montre qu’il s’en sort très bien. Rentre cette ficelle avec les honneurs et le prix du meilleur taureau de l’après-midi.

Boussieu (165) de Raynaud : Il se déplace pour changer de terrain au bon moment. En cocardier aux ficelles il durcit sa course et seul Auzolle s’engage pour le faire venir et encourager ses partenaires. Cherche la bagarre, saute sur Lieballe et provoque les hommes. Garde ses bobines et rentre avec l’air de Carmen.

Félin (242) de Blanc J-C. : Il tient les raseteurs en respect, il ne perdra son 2ème gland dans la dernière minute. Il signe plusieurs actions au-dessus des planches. La plus grosse sur Bernard qu’il coince contre les tubes. Bernard et Brunel seront les plus volontaires. Grade ses ficelles et retour en musique.

Coulobre (263) de la Galère : Bien en place sur le sable, il répond avec de l’énergie aux sollicitations. La course aux points entre Bernard et Brunel fait rage. Il finit ses actions au fil des planches. Les rasets s’enchainent et le taureau répons avec autant de force. Rentre avec Carmen.

Grincheux (237) de Blanc J-C. : Il s’engage dans les actions sur les hommes, il vient taper à plusieurs reprises sur Bernard, Auzolle ou Faure. Brunel est survolté pour rattraper Bernard, il ne perd pas une occasion de s’engager. Le défend ses ficelles avec volonté, il rentre en musique.

Palmarès : Meilleur raseteur aux points : Bernard E. – Meilleur Animateur : Brunel A.

Meilleur taureau de la course : Arquet de F. Guillerme.

Crédit Photos et Commentaires : Alain Poussel.

275A6620

275A6623

275A6628

275A6655

275A6660

275A6842

275A6855

275A6902

275A6969

275A6994

275A7012

275A7079

275A7104

275A7112

275A7150

275A7164

275A7190

275A7211

275A7223

275A7247

275A7335

275A7359

275A7378

275A7420

275A7446

12 juillet 2018

Saint-Andiol 07.07.2018

Organisateur : CTPR LOU BOUVAOU

Course Avenir/honneur – 2ème série du Trident d’Or

Président de Course : MASSARD Christian

Délégué FFCC : RAVOUX Jean

Ce sera difficile pour le tour suivant

Les résultats des manade l’Amarée (183,5) et Navarro (187) auront des difficultés pour accéder aux demi-finales. Un petit public pour assister à ce 2ème tour du Trident d’Or. Si l’on doit retenir un taureau de chaque manade se seront : Valsa de Navarro et Mistral de l’Amarée. Les hommes ont fait un travail fournis et satisfaisant, on mettra en avant Fouque pour son efficacité et Matéo pour son travail.

Valsa (143) de Navarro : Il est d’attaque immédiatement et répond volontiers aux attaques. Agile, il est se tourne vite dans les séries. Il anticipe légèrement sur le raset. Devient sérieux au fur et à mesure, sur une fusée pour élargir le cercle blanc il bouscule Michelier. Retour avec une ficelle en musique.

Gregaù (123) de l’Amarée : Il bouge beaucoup en début de course. A peine arrêter il prend la volée de blanc et dans ce cas il s’en sort bien. Tape derrière Fouque. Sa fin de course est difficile. Il rentrera une ficelles avec les honneurs.

Prevert (123) de Navarro : Il ne trouvera pas sa place sur le sable. Il défend ses attribut avec un bon coup de tête à la pose du crochet. Gardera 10 mn sa cocarde, mais ses glands étaient partis depuis longtemps. Pour les pelotes, c’est difficile, il gardera l’ensemble et rentrera en musique.

Planplan (113) de l’Amarée : Trop brave, il prend toutes les sollicitations sans mauvaise réaction. Les attaques fusent de partout et le pauvre il ne résistera pas longtemps. A peine 5 minutes de course et retour en musique.

Mistral (118) de l’Amarée : Il est décidé d’aller au combat et dès les premières sollicitations il répond avec beaucoup d’énergie. Bouge la tête à l’avance du crochet. Dans la pression, il se garde un peu, et se reprend ensuite. Gardera une ficelle et rentre avec l’air de Carmen.

Pancho (129) de Navarro : Il prend toutes les attaques, sans vraiment poser un problème aux tenues blanches. Frappe les bois derrière Fouque. Les hommes ont pris le dessus et il ne résistera que 7 minutes. Retour en musique.

Commentaires : Alain Poussel

Crédit Photos : Ravoux J. et Poussel A.

275A5774

275A5775

275A5798

275A5905

275A5924

275A5925

275A6004

275A6056

275A6110

275A6184

275A6199

275A6306

275A6316

275A6340

275A6369

275A6370

275A6371

275A6557

275A6570

275A6581

Posté par poulain13 à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Maussane les Alpilles 07.07.2018

Organisateur : CTPR de la VALLEE DES BAUX

Trophée de l'Avenir - 1ère Journée du Trophée de l'huile d'Olive

Président de course : GIBERT Phillipe

Délégué FFCC : GRONCHI Jean-Pierre

Primadié et Scorpio s’affirment dans la vallée des Baux

Un rythme soutenu pour cette 1ère Journée du Trophée de l’Huile d’Olive, où les noirs ont bien résisté.

Le travail appuyé des blancs (Honneur : Aliaoui (7), Fougère (4), Martin-Cocher (16) et Rey (0) - Avenir : Bernard (10), Bressy (5), Laurent (8) et Lopez (2)) a été mené par Martin-Cocher épaulé par Bernard. Laurent, en forme en 1ère partie, n’a pas poursuivi en 2ème. Chez les noirs, une belle résistance dans l’ensemble, Primadié le cocardier sort en tête, les 2 jeunes Ribaud, encore verts, sont très prometteurs, Fringant doit se canaliser et Scorpio nous offre un beau final.

Au milieu de la nuée blanche, Gambas (616) de Fournier est mobile, mais vient bien et distribue en 2 petites mn ses bijoux. Il se pose progressivemebt et devient attentif et patient. Sachant se lancer dans de belles séries, les ficelles s'effilochent. Grosse pression pour le dernier brin de la 1ère où il se montre courageux et résiste jusqu'à la 11ème mn où il finit dans le crochet de Martin-Cocher, les hommes lui laissent rentrer la 2ème en musique.

Sphinx (712) d’A. Chapelle est joueur et sait se défendre dans des assauts dynamiques et ses attributs s'envolent en 2mn. Beaucoup d'hésitations des hommes, le biòu prend confiance sachant bondir sur les quelques propositions pour repousser l'attaque jusqu'aux planches cornes en avant. La 1ère ficelle résiste et cède à la 14ème mn dans le fer de Bernard. Il rentre la 2ème bobine avec Carmen.

Volontaire, le jeune Fringant (122) de Ribaud a des réponses puissantes, repoussant le blanc jusqu'aux bois. Ce dynamisme lui fait distribuer cocarde et glands en 2mn. Toujours très participatif, il se donne avec cœur dans des répliques convaincues où les vire-vire se succèdent. Perdu un temps en contre-piste, il se reprend toujours dans un bon rythme et il rentre ses ficelles.

Très concentré, Primadié (010) d’A. Chapelle bondit et oblige souvent les blancs à rompre l'attaque, 5mn pour en être aux ficelles. Quand les hommes le sollicitent bien, il sait nous faire des séries et il faut attendre la 11ème mn et entendre 3 Carmen pour qu'il cède à Aliaoui sa 1ère pelote. Quelques exploits personnels de Martin-Cocher, Bernard et Bressy et la 2ème ficelle est pour Bernard sur la trompette finale et l'air de Bizet pour son retour.

Ca va vite avec Pagnol (851) de Fournier qui plein d'envie est sur tous les coups dans des séries fatales pour ses breloques qui tombent en 1mn. Toujours un tempo rapide des blancs, des vire-vire, Carmen 2 fois et la 1ère ficelle est pour Bressy à la 5ème mn. C'est toujours la même histoire, une pluie d'attaques, des réponses dynamiques et au final Matin-Cocher le renvoie en musique à la 7ème mn.

Scorpio (119) de Ribaud sort en piste avec un seul pompon. Plein de jus, il monte en puissance progressivement pour des réponses de plus en plus puissantes et féroces. Cette violence et cette volonté  d'en découdre lui fait passer du temps en contre-piste. Il trouve le gout d’en découdre dans le cercle et c’est alors une belle succession de planches frappées ou franchies avec énergie que Carmen salue. Ses coups de force lui permettent de rentrer son gland avec un dernier tour de Carmen.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédits Photos : Michel Naval

DSC_3084

DSC_3097

DSC_3112

DSC_3128

DSC_3180

DSC_3186

DSC_3195

DSC_3201

DSC_3218

DSC_3238

DSC_3271

DSC_3272

DSC_3295

DSC_3312

DSC_3336

DSC_3350

DSC_3362

DSC_3375

DSC_3392

DSC_3394

DSC_3416

DSC_3423

DSC_3433

DSC_3453

DSC_3477

Posté par poulain13 à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juillet 2018

Arles 02.07.2018

Organisateur :   SAS LUDI ARLES ORGANISATION

86ème Cocarde d’Or

Président de Course : ALVAREZ Joris

Délégué FFCC : NIGUET Frédéric

1ère grande victoire de Jérémy Ciacchini

Une Capélado originale qui retrace la culture du riz avec tout le faste que nécessitent les arènes de la capitale taurine de Provence. Gardians, arlésiennes, enfants et chevaux ouvrent la porte à la reine d’Arles Anaïs Lesbros et ses demoiselles d’honneurs toutes à cheval avec la confrérie des Gardians. 46 raseteurs accompagnaient de 12 tourneurs. Meilleur taureau Monro de Bon qui servira à faire la décision entre Zékraoui (blessé la veille) et Ciacchini, ce dernier devenant le vainqueur.

Cortex (716) des Baumelles : Il ouvre les hostilités. Son coup de tête protège ses attributs, pas longtemps, avec la nuées blanches qui se referme sur lui. Il fait deux actions marquantes sur Garcia qui vient de prendre son 2ème gland et sur Ouffe qui se faufile sous les planches. En fin se place au centre et subit. Rentre ses ficelles avec les honneurs et le public.   

Marcias (443) de Fabre-Mailhan : Encore un taureau doté d’un coup de tête magistral. Il a de la volonté et se défend en tapant plusieurs fois derrière Zékraoui, Auzolle ou Cadenas. A la 6ème minute il perd son 2ème gland. Même s’il change de terrain, il revient souvent au toril. Il résiste bien et garde ses ficelles pour son retour en silence… le public manifeste contre la direction.

Vallespir (813) de Blatière-Bessac : Plein d’énergie, il tient son terrain face à toutes les fourmis blanches. Il vient aux planches avec beaucoup d’engagements, Zékraoui et Cadenas l’attirent aux dessus des bois. Zékraoui prend le large en lui prenant 2ème gland et 1ère ficelle. La seconde retourne au toril avec l’air de Carmen.  

Muscadet (912) de chauvet : il créé la sensation en rattrapant Jérôme Martin et le bousculant, puis Ciacchini est obligé de se coucher devant et frise la cornada. Il se dresse sur Zékraoui. Il se sert bien de ses longues cornes pour ce faire de l’espace. Placé au centre, le cercle se referme et n’en sort qu’avec quelques fusées qui mettent la panique dans les blancs.

Liber (726) de Saumade: il se déplace un moment au long des planches avant de ce placé. Dans ce cas il vient avec beaucoup de volonté jusqu’aux planches. Concentré sur sa tâche il change de terrain quand le cercle se referme. Rentrera l’ultime tour de sa 2ème ficelle avec Carmen et les applaudissements du public.

Monro (608) de J. Bon : Il fait le tour de piste et donne l’impression qu’il va sauter. Il tape derrière Cadenas. Mais l’essentiel de la course est le combat entre Zékraoui et Ciacchini. Ce dernier prend plusieurs attributs et prend la tête. Le taureau donne tout ce qu’il peut, tien tête dans le terrain des planches aux hommes. Garde ses ficelles, la 1ère à 3 000 €., rentre en musique l’ovation du public et le prix du meilleur taureau. Ciacchini est félicité de son succès par les autres tenues blanches.

Sauvage (000) de Lautier (HP) : Il n’y pas d’ex-aequo à régler, sa course est plus tranquille. Le taureau montre ses qualités en venant aux planches sur Auzolle, Miralles ou Chig. Il a les qualités de sa devise : rapidité et finissions aux planches. Il gardera ses ficelles pour son retour avec l’air de Bizet.

Cocarde d’Or 2018 : Ciacchini J. 13pts, Zékraoui Y. 12pts, Cadenas J. 7pts

Meilleur Arlésien : Alarcon L.    – Meilleur taureau (prix Farine C.) Monro de Jacques Bon

Meilleur animateur : Martin Jérôme

Commentaires : Alain Poussel

Crédits photos : Michel Naval et Alain Poussel

DSC_2106

DSC_2165

DSC_2185

DSC_2200

DSC_2218

DSC_2228

DSC_2315

DSC_2331

DSC_2341

DSC_2364

DSC_2379

DSC_2393

DSC_2438

DSC_2458

DSC_2472

DSC_2493

DSC_2494

DSC_2495

DSC_2527

DSC_2542

DSC_2565

DSC_2575

DSC_2598

DSC_2603

DSC_2610

DSC_2621

DSC_2633

DSC_2668

DSC_2686

DSC_2691

DSC_2702

DSC_2711

DSC_2895

DSC_2899