La capelado

10 août 2022

Alleins 08.08.2022

Organisateur : C.T. Le Bastidon - Alleins

Trophée Avenir

Président de Course : Jérôme PERRIN

Délégué FFCC : Jean RAVOUX

Les Richebois, des espoirs sérieux

Sous une forte chaleur, une course plaisante, plus séreuse en deuxième partie.

Les parties à l’ombre avaient fait le plein, dans cette petite arène du Bastidon. Il aura fallu un bel engagement des raseteurs : Diniakos, Boualam, Kaous, Laurent et de l’unique tourneur Didier Dunan pour que la deuxième partie, sérieuse du côté noir, ne tourne pas au fiasco. Les autres raseteurs présents à la capélado : Chevalier (se retire au premier) et Zelphati (se retire au troisième) ainsi que le tourneur Rey (se retire au troisième). Du côté des noirs, jeunes en majorités, les Richebois très sérieux, Farison de Didelot et Galion de Fournier sont à retenir et à revoir dans un cercle plus grand.

Ténor (849) de Fournier et Fils : S’il ne présente pas de problème à la tête, il sait se placer pour être à son avantage. Devant le toril, il surveille et réagit avec vitesse aux attaques. Il ne vient pas taper à la planche, mais ses réactions sont vives. Retour avec une bobine en musique.

Misanque (324) de Didelot-Langlade : Placé loin des planches, il met les hommes en échec. Sur le raset il se donne de la vitesse et vient fort aux planches.  Il passe la corne sur Kaous et Boualam. Gardera un gland pour un retour avec les honneurs.

Daguet (690) de Richebois : Dans cette petite piste le taureau est intouchable. Il surveille tout en maître absolu. Raset à blanc, reprise toute la panoplie des attaques y passe, mais aucun résultat sur ses réponses vives et serrées. Il ne perd qu’un gland, tout le reste au domaine avec Carmen et les applaudissements.

Galion (601) de Fournier et Fils : Il vient bien sur le raset, pourtant il n’est pas si facile que cela. Très vite dans les planches, il tient sa place. Difficile à surprendre, il est un bon adversaire. Dunan en chef d’orchestre, dirige les opérations. Retour avec une pelote en musique.

Farison (656) de Didelot-Langlade : Il se déplace beaucoup et bouge au moindre mouvement des hommes. Vif dans ses réponses, il vient aux bois sans vraiment taper. Les raseteurs ont des difficultés. Les attributs résistent, 10 minutes pour la cocarde. Retour avec un gland et l’air de Bizet.

Arbousier (790) de Richebois : Un taureau sérieux, malgré sa jeunesse. Il ne pourra être travaillé qu’en reprise et le travail de Kaous et Laurent profite un maximum à Boualam qui lui lèvera les seuls attributs perdus. Attentif, rapide et bien placé il est un adversaire difficile à manœuvrer. Garde un gland pour son retour en fanfare et les applaudissements.

Trophée Avenir : Boualam 15pts, Kaous 12pts, Laurent 6pts, Zelphati 3pts.

Commentaires et Photos : Alain Poussel

_75A0003

_75A0011

_75A0021

_75A0047

_75A0065

_75A0133

_75A0156

_75A0165

_75A0194

_75A0268

_75A0272

_75A0275

_75A0278

_75A0323

_75A0420

_75A0454

_75A0467

_75A0482

_75A0535

_75A0548

_75A0568

_75A0596

Posté par poulain13 à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 août 2022

Istres 06.08.2022

Organisateur : Toro Club Istréen

Trophée Avenir - 48ème Trophée de la ville d'Istres

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Alain BORG

Laos et Benhammou duo gagnant à Istres

Pour le 48ème Trophée de la ville d’Istres le tandem Benhammou/Santelli sans partage.

Ce trophée de la ville à l’occasion de la fête n’a pas été spectaculaire, mais le sérieux du bétail et l’engagement des tenues blanches a été fait dans une bonne ambiance et dans une correction exemplaire. Les blancs en présence : Benhammou, Boualam, Dunan, El Mahboub, Mazourga, Roux et Sola, avec les tourneurs : Dumont, Levy et Santelli. Le bétail dans cette grande piste n’a pas été toujours à son avantage, Laos avec l’expérience et de bons réflexes s’en sort bien et gagne le prix. Chez les hommes le couple Benhammou et Santelli, son tourneur, virevoltant dans tous les sens s’impose magistralement. Viennent ensuite Sola et Roux.

Laos (881) de Lautier : D’entrée il montre qu’il a du répondant en poursuivant Benhammou jusqu’aux planches. Ensuite il prend le centre pour mieux surveiller les blancs. Benhammou le déloge et s’ensuit de belles séries cornes pointées. Préserve sa deuxième ficelle, pour un retour en musique et applaudissements.

Melgueil (005) de Rouquette : Il se place dans les planches et l’on attend le premier raset. On patientera longtemps pour se débarrasser des pompons. Aux ficelles, nous n’avons pas vu plus de 10 rasets. Elles retournent au toril malgré les efforts de la présidence. Carmen et murmures dans les gradins.

Padirac (563) de Ribaud-Tibério : Sans grandes difficultés pour les hommes, il se donne facilement. Il est très présent sur les séries et chacune d’elles enclenchent le disque. Rentre une ficelle avec Carmen.

Raphélois (829) de Navarro : Il est vite dépouillé de ses pompons (1 minute), sans réaction les hommes pas toujours appliqués le bousculent. Dans ce rythme, bien au-dessus du sien, il cède tout en moins de 10 minutes. Retour en musique.

Castel (407) de Fournier et Fils : Il vient bien sur les attaques et tape cornes en avant aux planches. Il perd du terrain et s’éloigne des bois. Il baisse de régime aux ficelles, heureusement il n’est pas pressé. Roux lui prend sa deuxième bobine sur la trompette. Carmen.

Salinier (608) de Mogador : Il cherche le contact et fonce sur les blancs. El Mahboub fait la cocarde et ensuite le travail baisse à un tel niveau qu’il n’y a plus beaucoup d’occasion pour lui prendre des attributs. Rentre avec les glands et les honneurs.

48ème Trophée de la ville d’Istres : Meilleur taureau : Laos de Lautier

Raseteur Meilleur animateur : Benhammou B.

Trophée Avenir : Benhammou 34pts, Roux 12pts, Boualam 1pt.

Commentaires ; Alain Poussel

Photos : Michel Naval et Alain Poussel

_DSC3344

_DSC3345

_DSC3361

_DSC3396

_DSC3445

_DSC3460

_DSC3498

_DSC3503

_DSC3515

_DSC3525

_DSC3539

_DSC3559

_DSC3572

_DSC3578

_DSC3724

_DSC3733

_DSC3739

_DSC3784

_DSC3809

_DSC3812

_DSC3815

_DSC3883

_DSC3917

_DSC3920

_DSC3925

_DSC3953

_DSC3982

 

 

05 août 2022

Jonquières-Saint-Vincent 04.08.2022

Organisateur : C.T. L'Afficion - Jonquières St Vincent

Trophée Avenir - Finale du Raisin d'Or

Président de Course : Jean-Luc HERLEMAN

Délégué FFCC : Alain PRADEILLES

Le Raisin d’Or pour Tambourin, Panicucci et Dunan

La finale disputée sous la canicule n’a pas empêché les efforts des raseteurs présents.

Les petites arènes typiques de Jonquières étaient pleines pour cette finale traditionnelle. Les raseteurs : Chanat, Diniakos, Dunan H., Laurier, Martinez (sort au 4ème),Montésinos,Panicucci et Taïeb. Aidés des tourneurs : Cartalade, Chanat, Lafare et Levy. Hugo Dunan reste le plus engagé et remporte le prix de l’animateur. Pour les noirs, tous dans l’équilibre que nécessite cette piste particulière.

Afouga (382) de Nicollin : Il se déplace, et tient sa place de bonne façon. Les attributs résistent, il termine ses actions aux planches dans les rasets qui le presse un peu. Plus de 11 minutes pour les pompons. Il rentre avec une bobine et les honneurs.

Fangassier (1167) de Fabre-Mailhan : Les attributs défilent rapidement. Il se déplace beaucoup et les rasets se font sur ses mouvements. Il finit par se poser, et répond sans artifice à toute les attaques. Peu avant 13 minutes dépouillé, il réintègre le toril avec Carmen.

Tambourin (721) de Méjanes : Il est jeune, il saute seul deux ou trois fois. Sur un raset de Taïeb il vient casser du bois. Cette action change le taureau, il est maintenant posé et dans les sollicitations il signe quelques envolées. Il provoque crainte et émotion. Rentre ses ficelles avec l’air de Bizet.

Contador (411) de Bon : Immédiatement, il se place dans son terrain des planches. Sous une attitude tranquille, il surveille tout. Il surprend Dunan en sautant derrière lui. Pour la première ficelle Martinez se trouve juste et le taureau lui inflige une pointe à la cuisse suite à un accrochage. Carmen pour son retour.

Novi (318) du Rousty : Il prend place dans le trou devant le toril. Pour venir le déloger Dunan et Laurier s’engagent. Son énergie l’entraine au-delà des planches. Pour sa ficelle, le travail marque le pas. Il est dépouillé sur la trompette. Retour en musique.

Marquis (533) de Cuillé : Très rapidement il a réponse aux attaques des hommes. Bien placé, il a ce petit plus d’anticipation qui le fait venir vite aux planches. Les arrivées sont serrées aux bois. Malgré son handicap visuel, il est à créditer d’une bonne course. Retour avec le disque et ses bobines.

Topaze (456) de Laurent : Il se place et répond aux attaques des hommes. Les tenues blanches encore bien actives lui donnent l’occasion de se montrer. Il conclut la course de façon sympathique. Rentre un gland avec Carmen.

Trophée du Raisin d’Or : Panicucci J. – Meilleur taureau de la finale Tambourin de Méjanes.

Meilleur animateur : Dunan H.

Trophée Avenir : Laurier 12pts, Martinez 12pts, Panicucci 10pts, Dunan 7pts, Chanat 6pts, Diniakos et Taïeb 4pts.

Commentaires : Alain Poussel

Crédit Photos : Michel Naval

_DSC2186

_DSC2203

_DSC2240

_DSC2284

_DSC2314

_DSC2347

_DSC2374

_DSC2401

_DSC2502

_DSC2528

_DSC2547

_DSC2573

_DSC2646

_DSC2679

_DSC2696

_DSC2727

_DSC2855

_DSC2892

_DSC2914

_DSC2978

_DSC3018

_DSC3022

_DSC3049

_DSC3071

_DSC3109

_DSC3116

_DSC3182

_DSC3202

_DSC3227

_DSC3276

_DSC3293

 

02 août 2022

Saint-Martin de Crau31.07.2022

Organisateur : C.T. Saint Martin de Crau

Trophée Avenir - Souvenir A. Domergue

Président de Course : Philippe GIBERT

Déléguée FFCC : Laure SERVAIS

Une deuxième partie convaincante

Lascar de Lautier, Améraoui et Zékraoui sur le podium du souvenir Domergue.

Une après-midi de Fêtes à Saint Martin avec une deuxième course dans le week-end. Relevée en deuxième partie avec Lascar de Lautier, cocardier sans défaut et Cafetier de la Galère barricadier encore jeune et plein d’avenir. Les raseteurs : Allam, Améraoui, Danna, Fouque, Montésinos, Roux, Zékraoui étaient présent, avec les tourneurs : Dumas, Bénafitou, Rey et Ruiz. Améraoui gros travailleur et efficace remporte le prix du meilleur raseteur aux points, Zékraoui s’adjuge le prix du meilleur animateur. Tous les autres, tour à tour, ont été très actif.

Maquisard (073) de Lagarde : Comportement aléatoire qui ne facilite pas le travail des tenues blanches. Il manque de réactivité et sort souvent du raset. Il peut avoir de belles réponses, mais bien rares. Assaillie aux pompons, il est un peu délaissé aux ficelles qu’il rentrent en musique.

Mirabeau (155) de Rambier-Cavallini : Il ne présente aucune difficulté à la tête. Les pompons en moins d’une minute et le reste suit rapidement. Il signe quelques belles poursuites sur Zékraoui, Montésinos et Fouque. Moins de huit minutes et le voilà de retour au toril avec les honneurs.

Degressaïre (107) de St Pierre : Sans difficulté, il se déplace beaucoup et les rasets se font tant bien que mal. En milieu de course il se bloque devant le toril et répond à une série qui le réveille. Il va de mieux en mieux, tient ses bobines. Il perd la deuxième sur la trompette et retour au toril avec Carmen.

Cardinal (465) de Gillet G. : Placé il répond aux sollicitations avec beaucoup de volonté. Quand il canalise ses réactions il signe quelques poursuites avec des arrivées au-dessus des bois sur Fouque et Montésinos (2). Son mouvement de tête lui permet de garder ses pelotes pour un retour en musique.

Soliman (427) de Saumade : Doté d’un beau gabarit, il en impose. Passer le temps des attributs où l’agitation règne, il est un peu mou dans ses réactions. Il fera pourtant quelques belles finitions sur Montésinos, Danna et Fouque. Son manque d’engagement lui permet de conserver ses bobines. Retour avec l’air de Carmen.

Lascar (401) de Lautier : Immédiatement placé dans le terrain des planches, il surveille tous les mouvements. Rapide dans la réponse, il vient aux bois cornes pointées. Aux ficelles, plus loin des planches et arrêté seul Zékraoui ose et le tire aux bois. Il fuse sur Montésinos et Fouque. Les primes montent (350€.), mais les bobines restent en place. Carmen et applaudissements.

Cafetier (544) de la Galère : Il se met en jambe, d’entrée, avec une grosse série qui vient aux planches. Puis arrêté, les grosses actions s’enchaînent sur Montésinos, Zékraoui, Fouque, Roux et Danna, au total une bonne dizaine où le poitrail vient taper à la planche. 12 minutes de course pleine, il rentre dépouillé avec Carmen et applaudissements.

Trophée Avenir : Danna 6pts, Roux 5pts.

Trophée Honneur : Allam 10pts.

Souvenir André Domergue :

Raseteur aux points : Améraoui L. 19pts  -  Meilleur animateur : Zékraoui Y.

Meilleur taureau : Lascar de Lautier

Commentaires et Photos : Alain Poussel

_75A0006

_75A0038

_75A0046

_75A0076

_75A0107

_75A0182

_75A0190

_75A0220

_75A0272

_75A0285

_75A0325

_75A0390

_75A0422

_75A0443

_75A0475

_75A0506

_75A0585

_75A0599

_75A0614

_75A0654

_75A0730

_75A0747

_75A0762

_75A0770

_75A0792

_75A0886

_75A0912

_75A0939

_75A0982

Les Paluds de Noves 31.07.2022

Organisateur : C.T. Les Paluds de Noves

Trophée Avenir - 1ère journée du Trophée St Roch

Président de Course : Sébastien GONFOND

Déléguée FFCC : Annie DI CRISTOFANO

Souvenir, Souvenir aux Paluds de Noves

En souvenir de Michel Beltrando et de Roger Pauleau, la course se termine en apothéose.

Pour cette première journée du Trophée de la St Roch, des arènes qui retrouvent le plein dans ce dimanche de fin juillet de quoi réjouir le monde de la bouvine et les dirigeants du club local. Une deuxième partie explosive, où seul Quinoa passe à travers, avec Jouanen de Mailhan et Pablo de Didelot-Langlade qui remporte le prix. Les raseteurs en piste : Bénafitou, Bernard, Boukharta, Desfonds, Laurier, Martinez et Panicucci. Aidé des tourneurs : Castel et Moine. Desfonds remporte le prix du meilleur raseteur, mais le travail a été soutenu et aucun n’est resté sur la touche.

Esquif (428) de Plo : Sort sous pression et il fait un peu n’importe quoi. Quand il parvient à se discipliner, il se place et il prend toutes les attaques. Il se protège avec un mouvement de tête. Il vient aux planches, Bernard et Desfonds le sollicitent à souhait. Rentre ses bobines avec les honneurs.

Bunker (410) des Baumelles : Il est brave, tend la tête devant l’homme et ne vient pas jusqu’aux bois. Bernard allonge les rasets mais rien n’y fait. Pourtant son gabarit le donne pour robuste, mais il n’en fait pas plus. Rentre au bout de 12 minutes en musique.

Gadès (310) de Fournier : Fier et décidé à en découdre, il se donne sur tous les rasets et prend les séries avec agilité. Aux ficelles, il change souvent de terrain et les hommes sont gêné pour préparer les attaques. Sur le raset il est proche, il défend ses bobines. Il les garde (200€.) Carmen pour son retour.

Moscatel (401) du Joncas : En cocardier il se place et fait face aux attaques des hommes. Il va vite et se retourne très vite, son petit gabarit le lui permet. Il serre Martinez, vient finir aux planches sur Boukharta en pointant les cornes. Préserve sa deuxième ficelle (300€.) pour son retour avec le disque.

Quinoa (726) de Méjanes : Il passe plus de temps en contre piste que dans le rond. Sort du raset et ne s’intéresse pas beaucoup au jeu. Rentre une ficelle en silence. Seule excuse il est jeune.

Jouanen (507) de Fabre-Mailhan : Il mettra quelques minutes pour rentrer dans le jeu. Suite à un raset de Desfonds qu’il suit au-dessus des planches, il se reprend. Il vient fort, se dresse sur Bernard et Laurier. Saute, méchant, sur Boukharta. Il termine en ayant préservé une pelote en musique et gros applaudissements.

Pablo (293) de Didelot-Langlade : Très agressif, il est de toutes les sollicitations. Il finit d’abord en passant le museau plusieurs fois. Puis la pression se faisant sentir il se dresse sur Laurier, Bernard et Desfonds. Il saute derrière Bénafitou et Boukharta. Il finit avec une magnifique action sur Panicucci. Le disque tourne pour la dernière minute et le raccompagne au toril avec une ficelle. Ovation des gradins.

22ème souvenir Michel Beltrando : Pablo de Didelot-Langlade

11ème souvenir Roger Pauleau : Nicolas Desfonds

Trophée Avenir : Desfonds et Panicucci 11pts, Martinez 8pts, Boukharta 7pts et Laurier 5pts.

Commentaires : Alain Poussel

Crédit photos : Michel Naval

_DSC1199

_DSC1224

_DSC1269

_DSC1289

_DSC1312

_DSC1342

_DSC1345

_DSC1354

_DSC1388

_DSC1411

_DSC1438

_DSC1512

_DSC1572

_DSC1580

_DSC1683

_DSC1693

_DSC1759

_DSC1784

_DSC1822

_DSC1833

_DSC1848

_DSC1876

_DSC1894

_DSC1928

_DSC1961

_DSC1969

_DSC2044

_DSC2149