La capelado

22 mai 2019

Istres 19.05.2019

Organisateur : Toro Club Istréen Paul Ricard

Trophée Avenir

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Daniel MIGALE

Un beau final avec Aiglon

Sous la bruine, les spectateurs et les raseteurs se sont accrochés.

Après le vent des semaines dernières, c’est la pluie qui s’est invitée gâchant cet après-midi. Le bon comportement des biòu dans le cercle parfait d’Istres leur a permis à tous d’y trouver leur place et tenir tête aux blancs. Pin’s commence agréablement l’après-midi, en 2ème partie, Carabin met en œuvre son expérience et son courage pour 12mn dynamiques, Aiglon termine, avec sa rage, s’envolant derrière Cadenas en le surprenant. Côté raseteurs (Avenir : Bressy (8 pts), El Mahboub (17), Laurent (6), Zelphati (11) - Honneur : Aliaoui (8), Jaubert (2), Ferriol (2), Martinez, Michelier (2) – As : Cadenas (rentre à la fin du 2ème), la course prend une autre physionomie avec l’arrivée de Cadenas qui galvanise les troupes qui se réveillent et détricotent les bobines, El Mahboub et Zelphati se mettant le plus en avant.

Un moment pour que les hommes prennent la mesure du grand cercle istréen puis ils sollicitent Pin's (112) d’Agu dans une succession de rasets où le noir sait bien se défendre. Attentif et posé sur le bord, des répliques féroces et il faut 13mn pour picorer cocarde et glands. Il rentre ses ficelles en musique.

Moins appliqué et plus dispersé Louxor (808) de Gillet cherche à courser les blancs mais joue le jeu quand on lui propose et lâche en 5mn ses attributs. Du travail, peu poussé, le noir ne sait pas toujours poursuivre jusqu’aux bout et rentre ses bobines avec le disque.

Forain (870) du Joncas se prête au travail blanc et accepte des vire-vire qui font voler en 1mn30 ses bijoux. Toujours dans un rythme soutenu, les hommes le font tourner en séries et Cadenas récolte la 1ère ficelle à la 5ème mn. La 2ème pour El Mahboub à la 7ème mn. Retour avec les honneurs.

Dissipé mais volontaire, Carabin (745) de Ribaud sait bien répliquer et il faut 2mn pour qu’il cède ses breloques. Plus stable et placé, le noir se livre dans des reprises agréables à Carmen. Les derniers brins de la 1ère ficelle le montre courageux et résistant, ils sont pour Zelphati à la 9ème mn, c’est encore Zelphati que le renvoie à la 12ème mn au toril en musique.

Sylvio (010) de Félix se livre aux sollicitations et dans des vire-vire les hommes le font courir et récoltent en 4 mn ses attributs. Toujours bien présent, les blancs en profitent pour le travailler, la 1ère ficelle est pour Cadenas à la 6ème mn. Aliaoui récolte la 2ème 2mn plus tard. Le disque pour sa rentrée.

En colère, Aiglon (128) de Fabre Mailhan accepte le combat et réplique à toutes les offres. Généreux, il repousse fort quand les hommes insistent. 4 mn pour les bijoux. Toujours du cœur mais il s’affirme mieux aux pelotes. La 1ère est pour El Mahboub à la 8ème mn. Sa férocité, il bondit derrière Cadenas à la dernière mn, lui permet de rentrer avec Carmen sa 2ème ficelle.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédit Photos : Alain Poussel

Istres 01

Istres 02

Istres 03

Istres 04

Istres 05

Istres 06

Istres 07

Istres 08

Istres 09

Istres 10

Istres 11

Istres 12

Istres 13

Istres 14

Istres 15

Istres 16

Istres 17

Istres 18

Istres 19

Istres 20

Istres 21

Istres 22

Istres 23

Istres 24

Istres 25

Posté par poulain13 à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Saint Andiol 18.05.2019

Organisateur : CTPR Lou Bouvaou

Trophée Avenir – 2ème Journée du Trophée St Vincent

Président de Course : Christian MASSARD

Délégué FFCC : Frédéric NIGUET

Les taureaux auraient mérités mieux

Pour ce concours de 3 manades, les organisateurs avaient choisi des taureaux jeunes, en quelque sorte une répétition du Trident d'Or. Les blancs étaient nombreux et le match à trois : Fouque, Laurent et Zelphati n'a pas était une bonne affaire pour les bioùs. Le travail soutenu, quelque fois à la limité et les discutions ont ajouté au temps maussade à nous laisser avec un sentiment de frustration.

Verdon (361) de Richebois : Il est volontaire et répond avec vaillance aux attaques. Pour le 2ème gland il subit une longue série. Aux ficelles il se fâche et en venant taper aux planches derrière Fouche et Michelier. La pression monte encore quand il s'envole derrière Fouque. Sauve ses ficelles en silence... 3 Carmen en piste

Don Juan (121) de Gillet : Immédiatement entrepris par les hommes, il répond avec enthousiasme et volonté. Avec cette dépense d'énergie il cède petit à petit ses attributs. La deuxième ficelle peu après la 14ème minute dans la tornade blanche. Retour avec le disque+ 2 en piste.

Apus (0189) de Plo : Encore jeune pour imposer sa loi, il se place aux planches et répond avec brillance aux attaques. Il est plus agressif sur les droitiers et il tape ou passe la corne sur Fouque. Il répond aux séries et vient jusqu'aux planches. Perd sa 2ème ficelle sur la trompette, rentre avec les honneurs + 5 Carmen.

Milan (372) de Richebois : Ses réponses sont poussées jusqu'aux bout. Tape aux planches avec méchanceté derrière Laurent. Passe en contre-piste, tape un poteau et reste 30s K.O. Il revient et continu sa prestation jusqu'à la 8ème minute ou il réintègre le toril avec une blessure à l’œil. Retour avec le disque + 3 en piste.

Embrun (206) de Gillet : Il perd rapidement ses principaux attributs. Aux ficelles, le jeune taù, fait réfléchir. Il s'égare un peu en contre-piste. Se reprend et conclu plusieurs grosses actions sur Fouque, Guerrero et surtout sur Zelphati. Il perd sa 2ème ficelle sur le trompette. Rentre avec les honneurs + 3 Carmen.

Artimon (103) de Plo : Se déplace beaucoup en début de course, mais répond à toutes les sollicitations. Les rubans disparaissent en moins de 3 mn. Aux ficelles il durcit sa course et met à son profit les moments de pause. Va au bout sur Fouque, Guerrero en passant la tête. Sa course prend une nouvelle dimension quand il pousse fort derrière Fouque qui y laisse le pantalon… s’envole ensuite derrière Matéo. Rentre sa 2ème ficelle, 4 Carmen en piste.

Commentaires et photos : Alain Poussel

St Andiol 01

St Andiol 02

St Andiol 03

St Andiol 04

St Andiol 05

St Andiol 06

St Andiol 07

St Andiol 08

St Andiol 09

St Andiol 10

St Andiol 11

St Andiol 13

St Andiol 14

St Andiol 15

St Andiol 16

St Andiol 17

St Andiol 18

St Andiol 19

St Andiol 20

St Andiol 21

St Andiol 22

St Andiol 23

St Andiol 24

St Andiol 25

St Andiol 26

Posté par poulain13 à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2019

St Martin de Crau 11.05.2019

Organisateur : CTPR St Martin

Trophée de l'Avenir

Président de Course : GIBERT Philippe

Délégué FFCC : Jean-Pierre BERNARD

Bioù moyen, avec beaucoup de travail

Le vent bien présent n'a pas perturbé la course. Grosse intensité du côté des blancs au point de ne pas être toujours bien organisé. Deux taureaux n'atteindrons pas les 8 minutes de course. Gigolo de Lautier tient tête aux hommes et grosse prestation, sans être spectaculaire, de Noë des Baumelles qui sauvera ses ficelles.  Laurent V. pour l'Avenir et Matéo pour le trophée Honneur engrangent les points.

Amistadous (172) de F. Guillerme : Il subit d'entrée la pression des raseteurs. Il prend tout les rasets et les honorent avec beaucoup de volonté. Il paye cher son engagement en réintégrant le toril avant la 8ème minute.

Robin (223) de Ribaud : Beau gabarit pour ce jeune étalon. Il a la volonté et la vitesse. Bien placé, il répond à toutes les sollicitations. Pour la défense de sa 2ème ficelle il montre qu'il vient jusqu'aux planches pour ses poursuites. Cède à la 13ème minute et rentre avec avoir entendu 9 Carmen.

Gigolo (253) de Cavallini : Il bouge beaucoup et subit beaucoup de rasets sur ses déplacements. Les rubans partent vite. Aux ficelles il se calme et répond avec vitesse, provoque plusieurs enfermées qui  libère le disque à 8 reprises.

Noë (939) des Baumelles : Il est celui qui a le plus d'expérience de la course. Il le montre immédiatement en étant le maître du sable. Il place et attend l'attaque, il répond en anticipant la réaction de la tenues blanches. Les hommes hésitent, il vient fort jusqu'aux planches. Aux ficelles durcit sa course et domine. 9 Carmen.

Basko (309) de Lautier : Encore un beau taù, qui a de l'allure. Il a de la vaillance, se place dans le terrain des planches. Excelle dans les séries avec de la vitesse. Il tiendra 9 minutes devant les hommes qui l'envahissent. 5 Carmen.

Badin (051) de Plo : Rapide sur la rencontre, il enferme à volonté les hommes. Les reprises lui conviennent bien et durcit au fur et mesure de son temps son jeu. Ses poursuites sont appuyées et vont aux bois. 5 Carmen.

Trophée de l'Avenir : Laurent (18pts), Fouque (12pts).

Trophée Honneur : Matéo (15pts), Oudjit (7pts), Martin-Cocher (5pts), Allam (4pts).

Commentaires et Photos : Alain Poussel

St Martin 01

St Martin 02

St Martin 03

St Martin 04

St Martin 05

St Martin 06

St Martin 07

St Martin 08

St Martin 09

St Martin 10

St Martin 11

St Martin 12

St Martin 13

St Martin 14

St Martin 15

St Martin 16

St Martin 17

St Martin 18

St Martin 19

St Martin 20

St Martin 21

St Martin 22

St Martin 23

St Martin 24

St Martin 25

Aureille 12.05.2019

Organisateur : CTPR Aureillois

Trophée de l’Avenir

Président de Course : Nans BARBIER

Délégué FFCC : Daniel MIGALE

L’enjoué Loupiac ne demande qu’à se bonifier

Fouque et Matéo font la paire

Pour cette 1ère Journée du Genêt d'Or les étagères étaient garnies malgré les rafales de vent glaciales et ont pu assister à une course agréable. Par leur travail Fouque et Matéo ont su mener les autres raseteurs (Avenir : Bressy (7 pts), Fouque (16), Laurent (5), Zelphati - Honneur : Aliaoui (se retire à la pause),  Ferriol, Matéo (14)) et donner un bon rythme à la course. Chez les biòu, les 3 noirs de la 2ème partie ont tenu la dragée haute aux blancs dans des registres dynamiques. Jaurès attentif impose du respect, Capitan se livre dans de beaux vire-vire et en final, le jeune Loupiac concentré nous montre ses belles capacités à la fois cocardières et barricadières à confirmer lors de ses prochaines courses.

Volontaire, Tiago (927) de Fournier répond avec envie à toutes les invitations sans repousser fort et distribue en 1mn30 ses attributs. Toujours dans le jeu, il se fait ratisser la 1ère ficelle à la 4ème mn par Matéo. Moins de présence, le noir est plus exigeant mais sait surprendre Matéo et se lancer dans des séries. Il rentre la 2ème ficelle avec la musique.

Massif et dynamique, Airbus (320) de Gros impressionne et les hommes hésitent à l’aborder de front. Calé contre le bois, attentif, il peut être exigeant mais quand il bondit c’est avec vitesse et détermination. Fouque coupe la cocarde et le noir rentre cocarde et glands.

Mobile et présent dans le cercle, Andy (152) de Chapelle-Brugeas est difficile à maîtriser. Quand il est raseté, c’est avec puissance qu’il répond frappant la planche derrière Fouque ou rattrapant Laurent. Malgré les tentatives, il sauve un gland avec les honneurs.

Le grand Jaurès (240) de JC Blanc intimide les blancs qui ont du mal à l’approcher et passent loin. Le noir en veut, sachant se poser sur le bord et quand il démarre, les hommes le font tourner en séries mais sa détermination lui permet de bien défendre ses bijoux. Il faut attendre la dernière minute pour en être aux ficelles qu’il rentre en musique.

Joueur, Capitan (139) de Navarro bondit avec conviction sur chaque proposition, les blancs le font travailler dans des séries rapides mais il se défend bien et il faut 4mn pour la récolte des attributs. Toujours des reprises, la 1ère ficelle s’épluche et opportuniste Bressy la récolte à la 11ème mn. Trop cout pour la 2ème qui rentre avec le disque.

Un moment pour prendre la mesure du cercle où Loupiac (343) de Raynaud se fait piéger par les blancs. Puis le noir se pose et attentif sait patienter et bondir sur les blancs qui tentent. Au fil des mn, il se progresse, les réponses se font plus précises et féroces dans un registre complet avec séries et réponses en force. 12 mn pour le lâcher des rubans. Matéo récolte la 1ère bobine à la 14ème mn. Musique pour son retour avec la 2ème.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédits Photos : Alain Poussel

Aureille 01

Aureille 02

Aureille 03

Aureille 04

Aureille 05

Aureille 06

Aureille 07

Aureille 08

Aureille 09

Aureille 10

Aureille 11

Aureille 12

Aureille 13

Aureille 14

Aureille 15

Aureille 16

Aureille 17

Aureille 18

Aureille 19

Aureille 20

Aureille 21

Aureille 22

Aureille 23

Aureille 24

cavaillon 11.05.2019

Organisateur : CT Cavaillonnais

Trophée de l’Avenir - 1ère Journée Trophée Li Doulaou

Président de Course : Denis ROCARPIN

Délégué FFCC : Maurice ROULET

Carbonier s’impose aux blancs

Encore une fois une course de jeunes biòu dans le cercle cavaillonnais réussie. Malgré leur verdeur, les noirs de l’après-midi ont su tenir tête aux crochets et montrer de belles qualités. Cochise est à surveiller, Carbonnier a su prendre le dessus. Les courses se suivent mais ne se ressemblent pas chez les blancs (Avenir : Bressy (8 pts), Brunel (9), Danna (7) - Honneur : Aliaoui (9), Moine (6), Pradier (8), Sanchis, Zbiri (5)). Pour celle-ci, peu d’entrain et d’implication, Brunel n’étant pas en forme. A ce jeu Aliaoui le local de l’étape est le plus en vue.

Carillo (312) de Caillan tombe dans le piège blanc et ses bijoux s'envolent en 2mn30. En colère, il se perd loin du bois, se durcissant, il sait néanmoins répliquer avec force. La fin de la 1ère bobine anime la piste dans des échanges musicaux. Elle est à Pradier à la 11ème mn. Trop court pour la 2ème qui rentre au toril en musique.

Après un moment pour découvrir la piste, Carbonier (207) de Sylvéréal se pose et c'est du sérieux au départ, bondissant sur le crochet qui en veut à ses attributs, prenant de vitesse Danna puis Brunel. Aliaoui réussit à glaner le 1er pompon à la 10ème mn. Malgré des tentatives le noir rentre le 2ème avec les honneurs.

Mobile et dynamique, Vincent (317) de Navarro répond avec puissance, jouant des pointes et pouvant repousser fort, il faut 5mn pour qu'il rende ses rubans. Moins d'intensité pour les pelotes, le noir est patient mais peut démarrer à contretemps, le cercle s'agrandit et le noir rentre ses ficelles.

Volontaire et joueur, Rasclet (3215) du Pantaï répond avec envie à toutes les offres et 2mn pour qu’il rende cocarde t glands. Plus posé, il se concentre et réplique avec puissance. La cohue des derniers brins de la 1ère ficelle le révèle courageux et c’est Bressy qui la racle. C’est encore lui qui récolte la 2ème à la 13ème mn. Musique pour son retour.

Plein de jus, Minot (279) de Blanc- Espelly se donne dans les assauts des blancs et dans des réponses franches, distribuant en 3mn ses breloques. Avec le rythme des ficelles, le biòu se concentre, sachant surprendre le blanc et se lancer dans des séries. Sa méchanceté lui permet de rentrer ses ficelles avec le disque.

Dissipé, Cochise (330) de Gillet, les tenues blanches donnent l’assaut et le noir se canalise dans de beaux vire-vire féroces qui permettent en 4mn le glanage des fruits. Après un moment d’hésitation, les hommes reprennent le travail et le biòu se dépense dans de grosses séries qui épluchent les ficelles. Après un gros combat, il cède la 1ère à Zbiri à la 12ème mn, la 2ème à Pradier une mn plus tard. Son courage et sa vaillance encouragés par Carmen.

Le jeune taù Éther (532 - hp) de Plo clôture l’après-midi. Il a de bons fondements, se plaçant bien contre le bois mais les hommes prennent leur distance face à sa vitesse. Quand ils le tentent, c’est dans de belles séries rapides qu’il répond. Sa vélocité et sa conviction lui permettent de rentrer un gland pour sa 1ère course à l’Avenir après 12 mn de lutte et d’entendre le disque.

Commentaires : Rémi Honoré (La Marseillaise)

Crédits Photos : Jean Ravoux

cavaillon 01

cavaillon 02

cavaillon 03

cavaillon 04

cavaillon 05

cavaillon 06

cavaillon 07

cavaillon 08

cavaillon 09

cavaillon 10

cavaillon 11

cavaillon 12

cavaillon 13

cavaillon 14

cavaillon 15

cavaillon 16

cavaillon 17

cavaillon 18

cavaillon 19

cavaillon 20

cavaillon 21

cavaillon 22

cavaillon 23

cavaillon 24

cavaillon 25

Plus de Photos : Jean Ravoux