Organisateur : Toro Club Istréen Paul Ricard

Trophée Av

Président de Course : Philippe GIBERT

Délégué FFCC : Paule BIROT

Nabucco et Chamarel rois de la piste et des planches

Une course agréable terminée sous la pluie qui abrège les quarts d’heure de Chamarel et de Docker.

Les 9 crochets (Aliaoui, Chig, Ferriol, Gautier, Laurent, Marquier, Martin-Cocher, Martinez  et Zbiri) ont su être présents dans cette grande piste ronde, et humide en fin de partie, en mettant en relief les taureaux. Ferriol et surtout Marquier marquent de leurs empreintes l’après-midi. Laurent, surtout après la pause, continue à progresser et nous montre de belles choses. Chez les noirs, Nabucco et Chamarel sont les taureaux de la course. Docker semblait prometteur mais un rideau de pluie a mis fin prématurément à son moment. Ph.Gibert en fin de course a salué le travail des hommes même sous la pluie.

Lutin 958 de Gillet trouve rapidement à se poser. Ses réponses déterminées, bougeant ses cornes, mettent les blancs en difficulté qui glanent les fruits en 3mn. Toujours participatif, il sait raccompagner le crochet jusqu’aux bois mais la 1ère bobine cède pour le crochet de Gautier à la 9ème mn. Il rentre la 2ème.

Un moment brouillon, Capulet 140 de Félix se fait piéger dans une succession de belles séries et cède en 3mn ses attributs. Son gros cœur et ses désirs de jouer avec les hommes lui font faire des vire-vire ravageurs qui épluchent les pelotes. La 1ère pour Ferriol à la 6ème mn, la 2ème dans le fer de Marquier à la 7ème.

Ce n’est pas la même musique avec Nabucco 050 de la Galère qui, en colère, veut en découdre. Lui aussi, il se bat en séries et lâche ses cocarde et glands en 3mn. Râlant et déterminé, le noir occupe le sable mais répond avec force et aime les reprises. Zbiri récolte la 1ère ficelle lors d’un de ces jeux à la 10ème mn. Malgré la fatigue qui le rend plus sage, il rentre la 2ème avec l’opéra.

Peu de dialogues pour Socrate 092 d’Agu qui est sage et bien en place même s’il sait en changer. Sa concentration et sa détermination lui permet de bien défendre ses rubans qui tombent en 10mn. Attentif et participatif, il met à mal le travail des hommes et rentre ses 2 bobines avec Carmen.

Du long des barrières, Chamarel 804 d’Allard sait bondir sur le raset en tournant la tête devant la main mais les hommes tentent et lui raflent en 2mn30 ses attributs. Toujours présent le noir sait se lancer dans des séries qu’il termine fort contre la planche. Il se chauffe, en particulier plusieurs fois derrière Laurent, et frappe le bois mais c’est la main expérimentée de Marquier qui décroche le brin rebelle de la 1ère ficelle à la 14ème mn. Rentre la 2ème avec les honneurs.

La pluie, commencée avec Chamarel, gâche la course de Docker 858 de Ribaud. Le noir se positionne bien dans le cercle et sait répliquer avec assurance et Carmen le salue dès sa 1ère action. Laurent lui chipe son ruban rouge mais l’orage ne cesse pas et la prestation du biòu s’arrête à la 6ème mn. Dommage.

Commentaires : Rémi Honoré (la Marseillaise)

Crédits Photos : Alain Poussel

275A7356

275A7368

275A7395

275A7415

275A7472

275A7493

275A7508

275A7573

275A7619

275A7632

275A7651

275A7680

275A7779

275A7799

275A7852

275A7867

275A7876

275A7904

275A7986

275A8015

275A8048

275A8049